15/11/2007

Baromètre des places d’apprentissage : La situation est stable. Donc reste mauvaise.

L’office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT) a publié aujourd’hui son «baromètre des places d’apprentissage 2007». Et clame: «situation stable», mais sans vraiment s’en inquiéter. On peut partager l’avis de l’office sur un point : La situation est stable. Ce qui veut dire qu’elle reste mauvaise.


 Pour illustrer cet état de fait, voici quelques chiffres tirés du “baromètre”:
  • Près de 10000 jeunes (9500) n’ont aucune solution à la sortie de l’école obligatoire. En gros même nombre que l’an passé. Il n’est pas inutile de rappeler que les jeunes sans formation post-obligatoire sont les plus menacés de ne pas s’insérer durablement dans le monde du travail et de dépendre de l’aide sociale.
  • 23500 jeunes n’ayant pas trouvé de place d’apprentissage doivent se contenter d’une “solution transitoire” (p. ex. 10ème année, semestre de motivation). Ce sont 1500 de plus que l’an passé. Les solutions transitoires ne sont pas de vraies places de formation, mais plutôt une liste d’attente. Sans la moindre garantie de trouver une place ensuite, vu que
  • 17% des jeunes qui n’avaient pas trouvé de place l’an passé et tenté à nouveau leur chance cette année n’ont à nouveau rien trouvé. (+1% par rapport à 2006).
  • 30% des jeunes ayant une solution considèrent leur situation comme provisoire (+9% depuis 2003). Le sentiment de précarité croît.
  • Les entreprises n’ont créé, malgré la bonne conjoncture, la pénurie de travailleurs qualifiés qui commence à sévir dans certaines branches et la rentabilité de la formation professionnelle, que 2% de places en plus. C’est bien, mais c’est insuffisant. Car le nombre de jeunes intéressés par la formation professionnelle a crû de 2,5%.
Il faut donc créer au moins 5000 places de formation, dans les entreprises, mais aussi dans les écoles professionnelles à plein temps, comme l’école des métiers de Lausanne (ETML).

 

12:14 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.