22/11/2008

L'UBS et l'AVS

Avec un titre pareil, je vois déjà venir les critiques: «ça y est, il va encore nous ressortir le coup du «si on peut verser 68 milliards pour l’UBS, on peut bien mettre 800 millions pour l’AVS flexible»…». Encore que cet argument ne soit pas dénué de pertinence, ce n’est pas de ça que je veux parler dans ce billet. Je souhaite plutôt montrer cette publicité, découverte au détour du site internet de la grande banque sise aux îles Caïmans sur la Piratenplatz sur la Paradeplatz.
ubs retraite anticipée.jpg
Elle montre bien d’une part que la retraite anticipée est d’ors et déjà une réalité (ce qui ne choque pas les adversaires de l’initiative «pour un âge de l’AVS flexible», qui pourtant clament sur tous les toits que «la retraite anticipée menace la santé financière de l’AVS») et d’autre part que la retraite anticipée est un privilège. Un privilège réservé à ceux qui sont déjà privilégiés. Et que l’UBS accueille à bras ouverts.
Aujourd’hui, 4 salariés sur 10 ne sont plus actifs entre 60 et 64 ans. Dans les banques et les assurances par exemple, plus d’un salarié sur deux peut se permettre de partir à la retraite anticipée (contre moins de 15% dans l’hôtellerie ou la restauration…). Pour les uns, la retraite anticipée se passe dans de bonnes conditions (merci, «UBS comfort»!). Pour les autres, elle signifie diminution à vie de la rente AVS, recours aux prestations complémentaires, et restrictions drastiques de la qualité de vie. Et pour beaucoup d’autres, la retraite anticipée n’est qu’un rêve. Pour une AVS flexible enfin ouverte à tous, votons oui le 30 novembre!

Et à ceux qui doutent encore de la capacité du 1er pilier à affronter les changements démographiques, je conseille ce lien.

ubs-avs.jpg

Commentaires

La mauvaise foi vous est particulièrement familière.
Vous avez un don certain pour interpréter des images et des chiffres à votre convenance.
"Elle montre bien d’une part que la retraite anticipée est d’ors et déjà une réalité" Où cette image vous montre cela??????

"Dans les banques et les assurances par exemple, plus d’un salarié sur deux peut se permettre de partir à la retraite anticipée (contre moins de 15% dans l’hôtellerie ou la restauration…)." Et quel est le problème?? Si le fait que des employés de banque ou d'assurances peuvent partir à la retraite c'est peut être parce que les employeurs les paient suffisamment pour cela! Il fallait y penser!!! Je ne savais pas que vous luttiez maintenant pour des salaires plus bas pour une partie de la population!!!!
Comment expliqueriez vous que seule une catégorie de pré retraités ne verraient pas leurs rentes diminuer? Avec l'AVS nous sommes tous égaux! Ou alors prouvez-moi le contraire!

Écrit par : salegueule | 23/11/2008

salegueule, le problème n'est pas que certains puissent se payer une retraite anticipée, mais plutôt que certains ne puissent justement pas se la payer et c'est ce que veut corriger notre initiative. Qui ne touche pas au principe selon lequel, "avec l'AVS, nous sommes tous égaux": toutes les personnes qui gagnent moins que 120'000.--Fr. par an et qui choisissent de partir à la retraite anticipée verront leur rente AVS maintenue. La différence avec la situation actuelle et que ceux qui n'ont que l'AVS ou n'ont qu'un petit 2ème pilier pourront eux aussi envisager une retraite anticipée. Et ceux que l'on met à la retraite anticipée forcée auront au moins une rente complète et pas une rente diminuée pour le restant de leurs jours.

Écrit par : Jean Christophe Schwaab | 24/11/2008

Vous avez raison pour les petits revenus, mais avec 120'000 francs de revenus annuels, on a un 2ème pilier, sans doute un bon!
Les personnes que vous dites vouloir défendre si elles n'ont pas de 2ème pilier, cela veut dire qu'elles ont des revenus extrêmement bas! Dites-moi, à partir de quel revenu le 2ème pilier est obligatoire?
Une fois de plus si l'initiative fixait le montant du revenu annuel maximum autour de 65000 75000 francs il serait accepté par une large majorité de la population. En le fixant à 120'000 francs, vous favorisez les fonctionnaires avant tout. Surtout que pour eux la différence serait très favorable, chaque deux mois environ il toucherait autant qu'un petit revenu par année!

Écrit par : salegueule | 24/11/2008

Les commentaires sont fermés.