16/04/2009

Postes: Fermetures progressives?

La Poste ne pouvait manquer de réagir aux pronostics du syndicat de la communication sur l'avenir des offices postaux. Et de démentir qu'elle compte en fermer autant que ce que prévoit le syndicat. Par exemple dans le district de Lavaux-Oron, elle annonce ne vouloir "examiner" la situation que de 4 offices (Servion, Oron-le-Châtel, Châtillens et Les Cullayes), alors que le syndicat de la communication pronostique qu'en tout 8 postes seraient à terme menacées de fermeture (les 4 premières, plus La Croix-sur-Lutry, Grandvaux, Puidoux-Gare et Paudex). Ce que signifie "examiner la situation" est sujet à interprétation. Pour Châtillens, c'est malheureusement exempt d'ambigüité: son office postal ferme demain.

Dans tous les cas, la stratégie de la Poste me semble malheureusement assez claire: c'est celle du saucissonnage: En premier, on ferme quelques postes dans quelques localités peu peuplées (dans le district, Riex, Epesses ou Montpreveyres en ontpar exemple déjà fait l'expérience...) avant de s'attaquer, plus tard, à d'autres offices, situés dans des localités plus importantes. Mais la résistance aura entre temps été diluée. Il faut aussi relever que les 4 postes concernées se trouvent dans le "haut" du district et que les fermetures possibles dans le "bas" sont semble-t-il reportées. Peut-être la Poste tente-t-elle de saper la solidarité entre régions, en s'attaquant d'abord à l'une, puis à l'autre, en espérant compter sur une résistance moins importante que si elle frappait partout à la fois.

Le meilleur moyen de contrer la poste et de lui montrer que la population tient à un service public de qualité présent sur l'entier du territoire est de signer la pétition du syndicat de la communication contre le démantèlement du réseau postal!

Commentaires

C'est pour l'écologie. Imaginez un positer qui se déplace tous les jours en voiture pour 6 lettres et 2 cartons, c'est ridicule. Alors que si une solution altérnative peu être trouvée, cela économisera du pétrole et donc, nuira moins à l'environement. Plus il y'a des chomeurs moins de trajet effectué et donc moins d'essence consommée et plus de places dans les trains pour les travailleurs. Un travailleurs est un pollueur, quoi qu'il fasse et l'environement, c'est le plus important, surtout pour les générations futurs dont les parents d'aujourd'hui nme les feront pas par manque de travail. c'est plutot sage ce que fait la poste, non?

Écrit par : DdDnews | 16/04/2009

Monsieur Schwaab,

Je ne sais si vous avez réellement voulu écrire:
"Postes: Fermetures progressives?"
et non pas:
"Postes: Fermetures PROGRESSISTES?"

Je peux me tromper, mais il me semble que le Sinistre de "tue Tell" de la Poste soit un "camarade socialiste" (pour autant que ces vocables aient encore un sens). Je vous accorde volontier que socialiste, il l'est de moins en moins. Surtout maintenant qu'il approche de plus en plus de la sortie et qu'il faudra bien qu'il se recycle dans un certain nombre de CA. Il lorgne peut-être du côté de "Kiosk AG" ou "Naville"!
Oui! Et dès lors, il est normal que les petits Offices de Poste ferment. Car, si lors de la privatisation, "Kiosk AG" ou "Naville" veulent reprendre le flambeau, il est indispensable que les rendements augmentent partout. Les manager ne seraient pas intéressés par des guichets où il ne se vend moins que dux ou trois "Carambar" et cinq "Sugus" à l'heure!
Ce n'est pas parce que l'économie va mal qu'il faut que le "petit commerce" ne puisse se restructurer sur des bases viables, lui aussi!
Les employés, vendeurs et vendeuses de "Carambar" et autres sucreries, n'auront qu'à ce recycler dans le secteur bancaire: ils savent aussi ce que vendre des produits mauvais veut dire! Certains initiés utilisent même le terme de "toxiques" !

Écrit par : Père Siffleur | 16/04/2009

Celà explique pourquoi les socialistes s'oppose aux baisses d'impôts.Entretenir des bureaux de postes casi inutilisés par les mêmes qui ne veulent pas les voirs disparaîtres.

Quand je parle à chaques fois que je ne suis pas d'accord de payer des impôts pour financer le gaspillage,et bien me voilà devant un exemple flagrand.

D.J

Écrit par : D.J | 16/04/2009

Nuance, DJ, les socialistes s'opposent aux baisses d'impôts qui ne profitent qu'aux privilégiés, aux hauts revenus, aux gros actionnaires, autant de baisses d'impôts inutiles et injustes. Le PS a soutenu de baisses d'impôts favorables aux familles de la classe moyenne dans le canton de Vaud et s'apprête à y lancer une initiative pour baisser la fiscalité des familles qui paient trop d'assurance-maladie.

Écrit par : Jean Christophe Schwaab | 17/04/2009

"Le PS a soutenu de baisses d'impôts favorables aux familles de la classe moyenne dans le canton de Vaud et s'apprête à y lancer une initiative pour baisser la fiscalité des familles qui paient trop d'assurance-maladie."

Je la soutiendrait aussi,mais les baisses d'impôts des riches,gros actionnaires etc...n'est pas inutile puisque il sont les moteurs de l'économie( il faut du fric pour investir et créer des entreprises petites comme grosses.

Ou le PS est incohérant,c'est de vouloir des baisses d'impôts pour la masse des classes moyenne et en même temps de ne pas toucher à l'état providence là ou il n'est pas necessaire comme financer par exemple le SAN par l'impôt ou vouloir garder de bureaux de poste casi inutilisés.Il faudra une fois de plus reccourir aux hausses de la TVA le fourre tout qui doit tout financer.

D.J

Écrit par : D.J | 17/04/2009

Les commentaires sont fermés.