23/11/2010

Pourquoi le Grand Conseil vaudois a eu raison de retoquer l’UDC

L’UDC, dont la présence en Suisse romande provoque décidément l’insécurité et pose de réels problèmes de sécurité publique, a proposé aujourd’hui une résolution demandant de «définir des règles équitables » pour que tous les partis puissent tenir leurs assemblées à l’université. Le Grand Conseil ne s’est pas laissé manipuler par les blochériens et une majorité PS-AGT-LV-AdC et quelques courageux radicaux a refusé cette résolution.

De prime abord, cette elle ne mangeait pourtant pas de pain. Un appel en faveur de la liberté de réunion et à la lutte contre l'arbitraire, quoi de plus normal en démocratie? Venant de l’UDC il ne s’agissait cependant que d’une vaste hypocrisie dont le rejet était nécessaire. En effet, ce parti se signale trop souvent pour son mépris de l’ordre constitutionnel et sa volonté de déstabiliser les institutions pour que son appel à les respecter soit dénué de toute crédibilité.
Ces deniers temps, les manifestations de mépris de l’ordre démocratique Suisse venant des rangs de l’UDC sont en effet légion:
• Des élus de ce parti se permettent, lors d’émissions télévisées, des commentaires grossiers à l’encontre de membres du Conseil fédéral, afin de mettre en doute sa légitimité démocratique.
• D’autres (souvent les mêmes que les premiers, d’ailleurs), s’affichent ouvertement lors d’assemblées de divers mouvements d’extrême-droite ou néofascistes européens (extrême-droite flamande, bloc identitaire) et assument désormais leur proximité avec ces mouvements.
• La politique de ce parti est de plus en plus dirigée contre l’ordre constitutionnel, en particulier la séparation des pouvoirs, comme le rappelait hier cet excellent article du «Temps».
• Dans le canton de Vaud, la totalité du groupe UDC a manifesté ouvertement son mépris pour un organe constitutionnel démocratiquement élu, la Cour de Comptes, en quittant la salle lors de son assermentation.
• Toujours dans le canton de Vaud, le porte parole de l’UDC Suisse Kevin Grangier a tenté de se faire assermenter comme membre des autorités communales d’une commune (La Tour-de-Peilz) où il n’était pas domicilié.

La politique de l’UDC est un poison pour nos institutions démocratiques et notre Etat de droit. Dans d’autres pays, un «front républicain» s’élève systématiquement contre l’extrême-droite. Les nombreuses voix venant des rangs radicaux et AdC laissent espérer qu’une telle attitude est aussi possible dans notre pays.

Commentaires

Vouloir interdire le droit de réunions à UDC dans une enceinte publiques parce que leurs idées ne vous plaisent pas; c'est le début du totalitarisme. On commence avec l'UDC et après c'est le PLR que la gauche accusera d'être antisocial qui pense qu'à démanteler les acquis sociaux au service des actionnaires des multinationales.

Ensuite vous vous en prendrez au centriste comme le PDC en les accusant de s'allier avec la droite anti-social etc...etc...

L'UDC représente une part importante de l'électorat helvétique. Ce parti est tout ce qu'il y a de plus légitime.

" D’autres (souvent les mêmes que les premiers, d’ailleurs), s’affichent ouvertement lors d’assemblées de divers mouvements d’extrême-droite ou néofascistes européens (extrême-droite flamande, bloc identitaire) et assument désormais leur proximité avec ces mouvements. "

Si vous détestez que certains UDC s'affichent avec des partis d'extrême droite en rapport avec l'histoire du nazisme et du fascisme; vous êtes mal placé pour faire la leçon. Avec 100 millions de morts assassinés par l'idéologie communisme; ne vous empêche pas de vous allier avec eux sur l'échiquier politique suisse et européen.

Le PS devrait balayer devant sa porte avant de donner des leçons de démocratie qui sont justement anti-démocratique pour divergences d'opinions.

D.J

Écrit par : D.J | 23/11/2010

Espérons que personne n'oubliera cette démonstration supplémentaire de l'esprit anti-démocratique des socialistes. Mais il est vrai que le dossier est déjà surchargé. On se réjouit d'avance de lire les commentaires apitoyés de ces gens après leur futur désastre électoral...
On reste néamnoins désolé que la classe des travailleurs n'a plus de défenseurs, les Schwaab et autres ne s'intéressant qu'aux bobos, la classe des médecins et avocats très riches mais avec mauvaise conscience.

Écrit par : Géo | 23/11/2010

Cher DJ, je condamne autant que vous les morts du stalinisme. Et, s'il y a eu des contcats entre partis stalinien et PS, je les condamne aussi. Je ne vais pas vous réexpliquer la différence entre socialistes et communistes, car vous la connaissez.
Je ne nie pas à l'UDC le droit de se réunir. En revanche, je constate que ses réunions sont un danger pour la sécurité publique et provoquent d'importants frais de sécurité. En outre, je dénonce le fait que l'UDC passe son temps à traîner les principes de la démocratie dans la boue. Elle est donc mal placée pour s'en prévaloir!

Écrit par : Jean Christophe Schwaab | 23/11/2010

Cher DJ, je condamne autant que vous les morts du stalinisme. Et, s'il y a eu des contacts entre partis stalinien et PS, je les condamne aussi. Je ne vais pas vous réexpliquer la différence entre socialistes et communistes, car vous la connaissez déjà.
Je ne nie pas à l'UDC le droit de se réunir. En revanche, je constate que ses réunions sont un danger pour la sécurité publique et provoquent d'importants frais de sécurité. En outre, je dénonce le fait que l'UDC passe son temps à traîner les principes de la démocratie dans la boue. Elle est donc mal placée pour s'en prévaloir!

Écrit par : Jean Christophe Schwaab | 23/11/2010

Cher camarade Schwaab nous dit " En revanche, je constate que ses réunions sont un danger pour la sécurité publique et provoquent d'importants frais de sécurité". Vous ne vous foutez pas du monde!
Chaque 1 mai se solde (Zurich, Bâle, Berne...) des dégats par centaines de milliers de SFr! Vos troupes de chocs. votre chair à canons se défoullent depuis des dizaines d'années! Des centaines de policiers sont sont sur les dents! Pas une démo, meeting de la droite, n'ont causé de dégats!
C'est de l'intox, de la déinformation Monsieur. Comme Leuenberger, vous montrez votre vrai visage.

Écrit par : Sympa | 23/11/2010

Cher camarade Schwaab nous dit " En revanche, je constate que ses réunions sont un danger pour la sécurité publique et provoquent d'importants frais de sécurité". Vous ne vous foutez pas du monde!
Chaque 1 mai se solde (Zurich, Bâle, Berne...) des dégats par centaines de milliers de SFr! Vos troupes de chocs. votre chair à canons se défoullent depuis des dizaines d'années! Des centaines de policiers sont sont sur les dents! Pas une démo, meeting de la droite, n'ont causé de dégats!
C'est de l'intox, de la déinformation Monsieur. Comme Leuenberger, vous montrez votre vrai visage.

Écrit par : Sympa | 23/11/2010

@ JCS,

Je sais que le PS n'est pas stalinien; je ne faisais qu'un parallèle d'alliance entre tel et untel. bref, passons!

Si les réunions UDC sont un prétexte pour certain de perpétrer des violences sur la voie publique entre autre, c'est quand même à l'état de garantir la sécurité. Vu que le droit de réunions est garanti par la constitution, l'état ne peut interdire ce genre de réunion pour de tel raisons. Ce serait légitimer les violences des adversaires de l'UDC les plus radicaux. Que dirait la gauche si des extrémistes de droite venaient à perturber les assemblées du PS ou du POP?

Ce serait pareil. Une atteinte au droit pour les partis politiques de se réunir. Et je les condamnerais avec force.

D.J

Écrit par : D.J | 23/11/2010

La décision du Grand Conseil ne me surprend pas, il n'y a bientòt plus que des gauchistes est des gens qui n'osent pas se mouiller! Dr Schwaab, elle est belle la démocratie... Concernant ce dossier, l'avenir nous dira qui avait raison.

Écrit par : Chappuis jean-François | 23/11/2010

"Dans d’autres pays, un «front républicain» s’élève systématiquement contre l’extrême-droite."

Vous parlez de la Belgique ? Cet aimable pays où un de vos camarades essaie de faire passer une loi permettant la transformation des églises en mosquées ou, pour vaseliner les réticents, en "espaces destinés à des mouvements philosophiques" qui comme chacun sait font cruellement défaut au pays des moules-frites, de la gueuze, du waterzoï et du cougnou ?

Écrit par : Scipion | 23/11/2010

Brillant. Mais mon cher Schwaab, je me demande vraiment s'il y a un sens à parler de ce groupuscule néo-fasciste qui crèvera aussi rapidement qu'il a gagné des sièges par le passé.

Le peuple Suisse est bien trop attaché à ses racines et ses institutions pour laisser ces quelques perturbateurs sans programme et sans idée, créateurs d'insécurité et causes de tant de problème prendre le dessus.

Un bon coup de balais en 2011 et on en reparlera plus de cette udécé honte à la patrie.

Cordialement
HB

Écrit par : Hannibal Barca | 23/11/2010

Un socialo qui donne des leçons de démocratie à l'udc, on aura tout vu et entendu ! Alors que c'est grâce à l'udc et Blocher que la Suisse avec sa démocratie directe existe encore tandis que le PS veut à tout prix mettre la Suisse sous le joug du totalitarisme de la nomenklatura Bruxelloise...

Écrit par : UsersGuide | 23/11/2010

M. Schwaab, avez-vous été battue dans votre jeunesse ? Avez-vous subi de la maltraitance ? Avez-vous subi des sévices sexuels ? Car être aussi extrêmiste, totalitaire à votre âge ne peut être que le résultat d'un profond traumatisme !

Écrit par : UsersGuide | 23/11/2010

"Un bon coup de balais en 2011 et on en reparlera plus de cette udécé honte à la patrie."

T'as pas fini d'entendre parler de ta prédiction après le 23 octobre 2011, bouffon phénicien :o)

Carthago delenda est

Écrit par : Scipion | 23/11/2010

"L’UDC, dont la présence en Suisse romande provoque décidément l’insécurité et pose de réels problèmes de sécurité publique, "

FAUX ! Il n'y a que dans le canton de Vaud qu'il y a des problèmes. De plus, lors des réunions de l'UDC (ou la venue d'un CF UDC), la sécurité publique n'est pas causée par les sympathisants UDC, mais bien par les gauchistes, soixante-huitards attardés à la mode Hannibal Barca. Faudrait voir pour remettre les choses dans le bons sens.

Écrit par : Pascal D. | 24/11/2010

Dites, il me semble qu'il y a un comité directeur de l'UNIL qui est là pour prendre ses décisions pour la location de telle ou telle salle non?
Beaulieu est gérée par une entreprise privée il me semble non?
Alors pourquoi donc le parlement devrait intervenir pour édicter une loi quant à l'obligation ou non de louer un auditoire ou une salle à tel ou tel parti?
L'UDC ne peut pas prôner la liberté d'entreprise et la non intervention de l'état pour ses copains et financiers et demander l'intervention de l'état quand cela l'arrange.
L'UDC ne souhaitait pas d'intervention de l'état dans la gestion des banques alors que l'investissement a été de 60 milliard et souhaite que l'état intervienne dans la gestion de l'UNIL?
Ca serait pas un peu incohérent?
Je rappellerai encore, que dans toutes sociétés, quand une décision doit être prise, une analyse de risque, plus ou moins sommaire, est faite. Si le résultat montre qu'il y a un risque trop important, on refuse de faire. Si une réunion PS ne présente pas de risque mais qu'une réunion UDC oui, on refuse la seconde.
C'est un principe simple qui est appliqué par tous.
Pis franchement, une réunion au milieu d'un champ et des grenouilles, je trouve ça bien plus honnête pour l'UDC qu'à l'UNIL.

Écrit par : lefredo1978 | 24/11/2010

" Si une réunion PS ne présente pas de risque mais qu'une réunion UDC oui, on refuse la seconde."

Doit-on comprendre, lefredo78, que vous suggérez que les cons sont ceux qui ne font pas en sorte que les réunions du PS présentent des risques ?

Écrit par : Scipion | 24/11/2010

Oui Scipion. Lors de la prochaine AG du PS, il n'y a qu'à demander à quelques extrêmistes en mal de baston de foutre le boxon. On verra bien les cris d'orfraie que pousseront ces gauchistes.

Écrit par : Pascal D. | 24/11/2010

Bonjour, respect des institutions M Scwaab seulement pour l'udc.. Madame Huguenin qui laisse sa place à M Zyziadis alors que le peuple n'en voulait plus quel respect pour l'électorat,M Hugo Fasel qui se fait élire le 21 octobre et qui est nommé directeur de caritas le 1 décembre, M Levrat chef de partis qui voudrait dicteer les départements au sein du conseil fédéral,M Cuche que le peuple ne voulait plus s'accroche désespérément au deuxième tour,les verts Brélaz et Cramer contre les cumuls mais seulement pour les autres,

Écrit par : poutine | 24/11/2010

Poutine, je n'ai pas à commenter les agissement d'élus d'autres partis que le miens. Adressez-vous plutôt directement aux intéressés!
En ce qui concerne M. Levrat, il a eu raison de se plaindre que les socialistes aient été relégués hors des départements clefs. Mais il n'a pas dicté la répartition des départements.

Écrit par : Jean Christophe Schwaab | 24/11/2010

Pour ce qui du département de justice et police, il me semble qu'il assez d'années que vous donnez des leçons aux autres partis, alors ileswt temps de montrer vos compétences en la matière.D'autre part la manière donc les misnistres socialistes s'accroche à leurs sièges, je pense que Madame Somaroga aura tout loisir de changer plusieurs fois de départements.

Écrit par : poutine | 24/11/2010

@Scipion
Non pas du tout, je ne prétendrais jamais cela.
Mais je souhaite tout de même que les responsables soient libres d'éviter les dangers quant aux objets qu'ils ont sous leur responsabilité.
Soit on demande à ce que la commune mette une salle à disposition, avec la sécurité qui doit y être, soit on loue une salle privée. Dans le second cas, il s'agit d'un contrat entre les différents partis. S'il juge que les risques encourus ne sont pas suffisamment couverts par la location et que les inconvénients découlant de cette location sont trop grands, il est tout à fait légitime de ne pas mettre sa salle à disposition. C'est aussi simple que cela.
On pourrait discuter de ce que l'on considère comme un risque, mais le comité responsable prend sa décision. Ce n'est pas à un tiers à venir lui dicter le niveau de risque.
Cela s'appelle la responsabilité.

Écrit par : Lefredo | 24/11/2010

Vous vous trompez de cible Monsieur Schwaab, en vous cachant derrière votre statut de politicien le message est clair pour vos troupes, mais vous ne les contrôlez plus. toutes vos manifestations pacifiques sont signées de casse chez des commerçants de la ville qui ne sont pas responsable des objets votés.
vous n'êtes qu'un agitateur irresponsable.

Écrit par : Lacustre | 02/12/2010

Monsieur Schwaab,

Les commentaires du votre billet précédent billet sont fermé je vais donc dévier de votre sujet.

Je ne peux constater une fois encore: que de temps perdu avec des projets justes mais malheureusement très mal ficelés et trop souvent la charrue se retrouve devant le bœuf.

Votre réponse prise de position a mes interrogations en est la bonne illustration :

« Il ne faudrait pas que la péréquation avantage ceux qui abusent de la concurrence fiscale, mais malheureusement, le critère actuel de la "capacité de ressource" le permet. »

« Il est tout à fait possible de contourner cet écueil sans augmenter les impôts des autres catégories de contribuables, en particulier en jouant sur les possibilités de déduction. C'est le montant prélevé par le fixe qui doit être progressif en fonction du revenu des contribuables, pas forcément le taux! »

En laissant des gouffres pareils à la polémique une fois le projet lancé, on prend des risques inconsidérés.

Je joue aux 64 cases régulèrent, certains affirment que j’ai atteint un bon niveau. Je joue uniquement pour gagner. Si je dois sacrifier ma reine, c’est généralement pour éviter l’échec.

Écrit par : pensif | 04/12/2010

N'importe quoi! Les défenseurs des criminels de tout poil ne sont pas parmi les adhérents ou les sympathisants de l'UDC. Il se trouvent systématiquement chez les gauchistes et les socialos-chaos.Les manifs destructrices sont bien le fait de la gauche qui telle que les poux qui se nourrissent du sang de leur hôte se nourrit de tout ce qui est indiscipline. Ils n'ont oublié qu'une seule chose: faire du vrai social et de se poser les bonnes questions. Une chose encore: je suis loin d'être un pro UDC mais je ne vois pas d'autre alternative pour nous sortir du raz-de-marée de la fange qui touche notre pays

Écrit par : Misterjones | 06/12/2010

Les commentaires sont fermés.