25/10/2011

Merci... et on repart en campagne!

Je tiens à remercier chaleureusement les électrices et électeurs qui ont fait confiance au PS et à ma candidature en particulier. Grâce à eux, les socialistes remportent une victoire historique, qui récompense des années de travail pointu sur les thèmes qui préoccupent les vaudoises et les vaudois. Grâce à eux, nous couronnons la campagne collective d’une vraie équipe par le gain de non pas un, mais deux sièges. Grâce à eux, je serai élu au Conseil national si notre conseillère aux Etats Géraldine Savary est réélue.


Il s’agit maintenant de se mobiliser pour confirmer les excellents résultats de la gauche et des verts au premier tour et de voter compact le ticket gagnant Savary/Recordon (le 13 novembre). Malgré les bons résultats du premier tour, aucune élection n’est jamais gagnée d’avance et se reposer sur ses lauriers pourrait faciliter l’accession de l’UDC aux Conseil des Etats. Ensuite, il faudra amplifier le ras-le-bol populaire et faire barrage à l’UDC blochérienne en élisant Béatrice Métraux (les verts) au Conseil d’Etat vaudois (le 27 novembre).

* * *

PS : La scandaleuse gabegie des services informatiques vaudois montre à quel point l’informatique est vulnérable. S’il y avait eu un vote en ligne généralisé, ce que souhaitent certains adeptes aveugles de la «modernité», l’impact de ces pannes aurait été bien pire que quelques heures supplémentaires d’attente. Quelle confiance en effet les citoyens auraient-ils pu avoir dans un système de vote qui plante au beau milieu de opérations? Ce déplorable événement renforce à postériori la pertinence du postulat interpartis contre le vote par internet récemment accepté par le Grand conseil. Il montre aussi qu’en matière de vote électronique, la plus grande des prudences s’impose ; le volontarisme borné de la Chancellerie fédérale et de certains cantons n’est certainement pas compatible avec cet élémentaire principe de précaution.

Commentaires

On ne peut plus d'accord avec votre post-scriptum. Les élections sont trop importantes pour être confiées à des informaticiens.

Écrit par : Stéphane Montabert | 25/10/2011

Vous faites vos paiements à la poste ? Sinon, demandez-vous pourquoi le système bancaire est sécurisé et celui de l'Etat ne le serait pas...
Le système actuel a tout de même permis à Ricardo Lumengo de remplir lui-même à son insu de son plein gré 40 bulletins...

Écrit par : Géo | 25/10/2011

Combien coute-elle effectivement cette informatique? Combien d'employers, un réseau hyper-surdimensionné, le canton de Soleure,champion de l'open source à tiré la prise après avoir englouté des dizaines de mio.pour rien! Espérons que le chef de département ne devienne pas conseillé en informatique! Quelle misère! Jetez un oeil dans l'annuaire de l'état, service informatique, des centaines de personnes, dont certains collent au sièges depuis des lustres! Vaud à pris le dessus sur l'informatique Genevoise, éternelle dernière de classe. Il y a trop de petits roitelets dans l'administration!

Écrit par : vert de gris | 25/10/2011

Vu le résultat de éléctions et par rapport au slogan de l'UDC, il y a toujours moins de Suisse en Suisse semble t'il! Avecle gros temps qui approche, il va falloir s'habiller chaudement après ces éléctions! Les y a qu'a ne vont suffir! Nous regarderons le taux de chômage dans les deux cantons phares lémanique. Mon pronostique, ils seront le doubles des autres cantons Suisse. Au fait avez vous lu l'histoire d'UNIA qui oblige des apprentis en dessous de 16 ans à rentré dans le syndicats et qui les mettent aux poursuites!!! Le socialisme nouveau est arrivé.

Écrit par : vert de gris | 25/10/2011

Au sujet de l'informatique en mauvais état de l'État de Vaud, je vous conseille de visiter:
http://www.24heures.ch/actu/burki/panne-informatique-vaudoise

Monsieur Burki est le seul à avoir, à ma connaissance, osé ajouter "La Bonne Combine" de M'sieur Marthaler à son propos.

On a renvoyé un responsable irresponsable et on a engagé un ....... (veuillez ajouter vous-même le substantif qui convient. Si je le fait moi-même ici, je pourrais être attaqué en justice... pour divulgation de secret d'état)

Heureusement, début 2012, le Vert ne se représente pas. Il a été incapable de remettre de l'ordre dans la pétaudière de l'informatique vaudoise... Le dessin de Burki doit être au-dessous de la réalité.

Mais attention! Le PS ne doit pas se laisser dépasser sur sa gauche, même s'il est vrai qu'il y a une large place pour un dépassement de ce côté là! Mais le plus drôle c'est qu'il le soit par Leuba**. Celui-ci profite du fait que le PS en est encore à cuver sa victoire. Une victoire à la Pyrrhus, les alliés sont en charpie et le trou sur sa gauche est béant. Z n'aura pas de successeur! "La Gauche, Alternative Linke, la Sinistra", combien de divisions?

**J'apprends qu'il va se battre pour sauver des emplois... chez Novartis. La pilule serait difficile à avaler même pour un Libéral. C'est dire!

Écrit par : Baptiste Kapp | 25/10/2011

Mon informatique laisse également à désirer!... Elle ne m'a pas indiqué les erreurs d'orthographe. Donc je ne suis aucunement responsable, un peu comme M'sieur Marthaler! Mais vous voudrez bien corriger la plus flagrante:

"Si je le faiS moi-même ... "


Baptiste Kapp tient par ailleurs à présenter ses excuses aux Vaudoises et aux Vaudois, à tous les internautes, aux personnes mobilisées sur ce site, pour le retard pris dans dans la correction de son commentaire, suite à diverses pannes informatiques.

Écrit par : Baptiste Kapp | 25/10/2011

C'est très étrange: on dirait qu'une panne informatique est un événement inconcevable dans la vie d'un politicien. Alors que s'il y a un point commun entre nous tous, c'est bien le vécu d'une panne, et qui plus est, informatique!
Le scandale ne naît pas dans ces outils ultra-sophistiqués qui sont merveilleux pour l'homme, mais dans la tête de ceux qui semblent déjà en être blasé.

Écrit par : thomas68 | 25/10/2011

Géo, je fais la plupart de mes paiements sur internet. Je fais parfaitement confiance au e-banking pour la raison suivante: dans le e-banking, il est parfaitement possible de prouver qu'à un moment donné, une personne précise à fait une opérations précise pour un montant précis. A la moindre erreur, tout peut être revérifié a postériori avec exactitude. Les erreurs peuvent être rectifiées, car il existe toujours un lien entre une opération et la personne qui l'a faite. Même en cas de piratage, il est possible de conserver une trace écrite de l'opération, qui permettra de rétablir la situation.
En revanche, en ce qui concerne le vote par internet, il n'y a pas ce lien. Et, pour des raison évidente de secret du vote (un des principes fondamentaux de notre démocratie), il faut à tout prix éviter que l'on puisse après coup aller vérifier qu'une personne a participé au vote et ce qu'elle a voté. Si ce lien entre personne et vote existait, il serait facile d'aller "contrôler" ce qu'une personne a voté. Ce serait la porte ouverte aux pressions sur les individus, tels qu'on les connaît dans les dictatures dont les dirigeants sont élus à 99% des voix, parce qu'ils se donnent les moyens de punir ceux qui ne les plébisciteraient pas.

Écrit par : Jean Christophe Schwaab | 26/10/2011

Monsieur Thomas 68,

Il y a panne et panne! Celle du "bidule" cantonal était une panne programmée, les services compétants (sic) n'ont pas fait leur travail correctement. Leurs tests, réalisés peu avant, ne correspondaient pas à la situation réelle.
Un cas de figure très différent d'un élément qui lâche. Ici on peu effectivement parler d'un élément qui fâche.

PS: Je défends les vues d'un politicien!...Je dois avoir perdu une bonne partie de ma niaque!

Écrit par : Baptiste Kapp | 26/10/2011

C'est de l'hypocrisie totale. Pour des raisons de couts, les départements IT doivent toujours jongler avec les solutions les plus moyennes. Et il y'a des tests qui ne peuvent être fait qu'en grandeur nature pour les raisons qu'en labo, on ne reproduit jamais les mêmes conditions que la réalité (on ne peut pas non plus prévoir ce que l'on a pas prévu, faut arrêter).

C'est la raison pour laquelle les entreprise dans le secteur de l'informatique font appels à des beta testeurs afin d'avoir le plus grand panel de configuration possible, afin de résoudre les problèmes auxquel les ingénieurs, le marketing, les "experts en tout genre" n'ont pas pensé.

De plus les politiciens sont assez mal placé pour donner des leçons sur ce qui est inacceptable ou pas. Je ne connais pas un politicien qui peut se vanter de n'avoir jamais rien fait d'inacceptable aux yeux de quelqu'un. (quand les citoyens attendent certain changement de loi qui mettent des années quand ca n'arrange pas les politiciens, ils attendent, point).

Par contre là où je rejoinds en partie les avis des personnes qui demandent des compte, c'êst sur le fait que quand il s'agit de nous, petit citoyen, l'Etat ne nous fait pas de cadeau, exige, et n'est pas très tolérant.

Écrit par : DdD | 26/10/2011

Le plus risible avec l'informatique,c'est d'entendre un peuple de bargeots conseiller à tous de faire les paiements par banque et ce sont les mêmes qui vous conseilleront de marcher et sortir ensuite,ou qui diront faut les faire maigrir,y a trop d'obésité en suisse.On nous la fait plus on s'est fait avoir pendant 60 ans on a même couru,alos que ceux donnant tous ces bons conseils se les garde pour eux la plupart étant branchés à un ordinateur ou autre bidule 24h sur 24,la tête complètement dans les étoiles de l'absurdité!
Car sortir pour continuer de faire ses paiements comme l'ont fait nos ancêtres permet de rencontrer des humains vivants et non des morts vivants

Écrit par : lovsmeralda | 26/10/2011

"Car sortir pour continuer de faire ses paiements comme l'ont fait nos ancêtres permet de rencontrer des humains vivants et non des morts vivants"
Ben voyons. Une fois, une seule, j'ai du faire la file dans une poste à Genève pour payer un visa pour la Mauritanie. Je jure sur ma tête que les gens qui attendaient avec moi dans cette file étaient des zombies. J'espère qu'ils se sont tous faits avoir par de la racaille lyonnaise à la sortie, pour leur apprendre à vouloir encombrer les couloirs de la Poste...

Écrit par : Géo | 26/10/2011

JC Schwaab@ Ne me demandez pas de faire le malin et de réfléchir gratuitement pour trouver une solution sûre au vote électronique. Ce n'est pas mon métier et comme vous le savez, je ne suis pas très intelligent. Toutefois suffisamment pour imaginer que la solution existe et qu'il y a des gens pour la trouver...

Écrit par : Géo | 26/10/2011

@Geo ,tout le monde n'habite pas le centre du monde rire.Heureusement qu'en suisse existe d'autres endroits moins déprimant qu' à Genève . Et je ne parlais pas de la poste mais de la banque et directement au guichet ,là au moins on a des sourires mais comme tout le monde se connait peut-être cela fait-il toute la différence

Écrit par : lovsmeralda | 26/10/2011

DdD,

"Beta testeurs" et "testeurs bêtas" sont deux genres de pros très différentes. Dans le cas qui nous occupe aujourd'hui des quels parlons-nous?

Écrit par : Baptiste Kapp | 26/10/2011

@Baptiste,

J'imagine que l'Etat nbe fait pas appelle aux Beta Testeur pour tester leur solutions, du coup ca ne laisse pas beaucoup de marge ;-)

Mais je ne veux pas faire de préjugés sur les fonctionnaires non plus.

Écrit par : DdD | 26/10/2011

@JC Schwaab

courage!
Avoir un profil /si ce n'est une carure (le charisme vient après) de politicien dynamique et sincère, c'est un peu rare, en nos contrées, en ces temps.

continuez vos tentatives avec cette fougue et vos trippes - la réalisation se fait petitement ou peu à peu, ou peu se faire très vite. Seuls la corruption, le clientélisme, l'opportunisme, le je retourne ma veste pour rester là où je veux être
tuent ce genre de qualités.

Écrit par : globalisé | 27/10/2011

Je voterai Savary pas parce que j'apprécie cette personne (moyen-moyen pour être franche...) mais pour que VOUS ayez votre place à Berne!!!

Écrit par : Continuez! | 30/10/2011

Les commentaires sont fermés.