13/01/2014

Menace sur les mesures d'accompagnement

L’UDC le martèle: Non, elle ne souhaite pas «totalement» supprimer l’immigration, ne serait-ce que pour que MM. Fattebert, Jenny, Fehr ou Stamm continuent à pouvoir engager du petit personnel bon marché. Ce que demande son initiative «contre l’immigration de masse» c’est de supprimer la libre circulation des personnes. L’immigration doit rester possible, même si c’est au prix d’une bureaucratie insensée et dont le passé à démontré l’inefficacité. Mais ce que veut l’UDC, c’est aussi supprimer toute protection des salaires, toute barrière à la sous-enchère salariale. Car qui dit suppression de la libre circulation des personnes dit aussi: caducité des mesures d’accompagnement.

Effet domino

En effet, la loi sur les travailleurs détachés (LDét), qui contient une grande partie des mesures d’accompagnement (obligation d’appliquer les CCT étendues aux travailleurs détachés, mesures contre la «fausse indépendance», responsabilité solidaire, sanctions pénales), est formellement liée à l’Accord sur la libre circulation des personnes (ALCP). L’art. 15 al. 2 LDét le précise sans ambigüité: «[la LDét] a effet aussi longtemps que l'Accord du 21 juin 1999 entre, d'une part, la Confédération suisse et, d'autre part, la Communauté européenne et ses Etats membres, sur la libre circulation des personnes».

Il est en outre fort possible que cette caducité s’étende aux autres mesures d’accompagnement (application des CCT étendues aux travailleurs temporaires, extension facilitée des CCT en cas de sous-enchère, surveillance du marché du travail, possibilité de fixer des salaires minimaux obligatoires en cas de sous-enchère), car ces règles ont été introduites par l’Annexe de la LDét. Bref, en cas d’acceptation de l’initiative anti-immigration, l’ALCP devra être dénoncé. Et avec lui tomberont les mesures d’accompagnement. Quelle que soit la forme que prendra l’immigration après cette catastrophe, elle aura lieu sans la moindre mesure de protection des salaires.

L’UDC, ennemie de la protection des salaires

Cet engagement contre les mesures de protection des salaires a une longue tradition. Ainsi, lorsqu’il s’est agit d’introduire la plus récente – et probablement l’une des plus efficaces, la responsabilité solidaire, devinez qui était contre? Bingo, l’UDC. Et dans quel groupe parlementaire siègent MM. Rösti (BE) et Aeschi (ZG), dont l’un dénonce les «coûts» des mesures d’accompagnement et l’autre veut tout simplement rendre plus difficile l’extension des CCT, donc la lutte contre la sous-enchère salariale? Gagné, encore l’UDC! Et c'est encore de l'UDC dont est membre le président du mouvement de jeunesse de l'ASIN, qui déclarait vendredi soir à «Arena» que les mesures de protection des salaires sont «de la bureaucratie».

Perfectibles, mais indispensables

Certes, les mesures d’accompagnement sont encore perfectibles, ne serait-ce que parce que les contrôles sont encore trop peu nombreux ou parce que le partenariat social est inefficace pour plus de 60% des salariés, non-couverts par des CCT étendues avec salaires minimaux. Il faudrait notamment un salaire minimum légal valable pour toutes les branches afin de palier aux lacunes des CCT. Mais cela ne veut pas dire qu’il faille jeter le bébé avec l’eau du bain: les mesures d’accompagnement sont efficaces, leur renforcement régulier a accru cette efficacité et, sans elles, la pression sur les travailleurs suisses et étrangers pourrait devenir intenable.

La défense de ces indispensables mesures de protection des salaires passe donc par un NON résolu à l’initiative destructrice de l’UDC.

Commentaires

En tant que Citoyens de ce pays nous n'avons pas besoin de - mesures d'accompagnement -. Nous avons besoin de travail, de logements, d'aisance sur les routes, de pouvoir sortir sans risque de se faire agresser devant un postomat, de ne pas être obligés de payer des milliards pour les trains ou autres infrastructures qui vont en plus nous piquer des milliers d'hectares de terre arable. (Vous avez compris, NOUS sommes encore prioritaires dans notre propre pays!)

Depuis la libre circulation, vous socialistes, vous ne vous battez pas pour nos Citoyens, vous vous battez pour contrer le dumping salariale, voire le licenciement des salariés étrangers (frontaliers et autres - Novartis) mais pas pour les Résidents-citoyens subissant tous les affres et qui perdent pied dans cette invasion programmée.

Merci! Votre nouveau billet démontre parfaitement bien que vous êtes un nanti qui se dit socialiste, mais qui ne regarde pas ce qui est autour de lui, il regarde plus loin, car il y voit son intérêt et rien d'autre.

A contratio, les nantis que vous voulez dégommer ont lancé une initiative pour que les Citoyens de ce pays puissent vivre dignement et décemment. De fait, ils prient le CF de faire le nécessaire auprès des pays voisins qui nous envoient leur chômeurs les soulageant en nous surchargeant afin de nous faire plier!

Nous sommes parfaitement conscient de la face cachée et c'est pourquoi nous demanderons par un grand OUI démocrate le 9 février à nos autorités de respecter les Citoyens de ce pays qui en ont fait la force, le respect et l'image bien avant "ce déversement de main d'œuvre au rabais qui vous sert de prétexte de croissance et de marge bénéficiaire outrancière".

Les Tessinois qui sont le -banc d'essai- de ce massacre ont d'ailleurs vu LEURS SOCIALISTES ET LEURS VERTS se rallier au OUI...Eloquent...pas vrai?

Écrit par : Corélande | 13/01/2014

@Corélande en partie pleinement de votre avis en diminuant l'aide sociale cette dernière étant un appât pour nombre de réfugiés ce qui n'existait d'ailleurs pas en temps de guerre ,celle-ci freinera sans doute bien des élans de compassion de la part de certains qui venant y travailler trouvent refuge monétaire en notre pays
C'est aussi une des raison des nombreux mariages blancs qui sitôt consommés capotent pour voir l'un ou l'autre des conjoints se retrouver soit au chômage ou aux services sociaux
Que L'UE si bon pourvoyeur en bons conseils commence à montrer l'exemple
Les Socialistes oublient le principe charité bien ordonnée commence toujours par soi en premier et trop aider favorise l'assistanat mais peut-être que comme nombre de parents castrateurs pensent -ils obtenir davantage de respect ou d'amour afin d'obtenir ce qu'ils désirent eux uniquement mais en obligeant d'autres à le faire à leur place

Écrit par : lovsmeralda | 14/01/2014

Et voilà votre ami burkhalter en remet une couche. président de l'OCDE avant d'être celui de la Suisse, il leur demande d'y mettre leur grain de sel! De vrais fossoyeurs de la dernière démocratie européenne.

Dire OUI à l'initiative contre l'immigration massive et NON au FAIF en toute logique avec la première, le 9 février, sera aussi de se préserver de tous ces vautours qui n'ont qu'une idée en tête.....vendre la Suisse à l'UE.
Sachant que le peuple n'acceptera jamais cette adhésion, ils sont en train de nous miner de partout avec l'aide des UE et leurs dirigeants institutionnels qui n'ont jamais été élus démocratiquement.

Écrit par : Corélande | 14/01/2014

Vous devriez plutôt être content.
Ils vont devoir embaucher des fonctionnaires pour tout contrôler ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 14/01/2014

M. Schwaab, vous socialiste convaincu, vous connaissez Bombardier?...dont un bout à Villeneuve! Allez voir de près ce qui s'y passe et surtout ce que la direction (Belge) impose à ses ouvriers, désormais sous menaces! Faites votre job en relation avec votre idéologie et vous pourrez alors être crédible!
Sans nouvelles, et bien je vous en parlerai ici!

Écrit par : Corélande | 15/01/2014

Vous parlez de bureaucratie insensée alors que les mesures d'accompagnements ont été une bureaucratie totalement inefficace. Les salaires d'entrée des jeunes universitaires en suisse ont baissés de 6.8% depuis l'entrée en vigueur de la libre-circulation (démontré au moins par deux études, l'une de l'observatoire pour l'emploi à unige et l'autre par le département d'économie du travail de st-gall). Le prix de l'immobilier à Genève a doublé. Savez-vous que si vous vous inscrivez pour une demande d'appartement dans une caisse de pension à genève, vous ne pouvez pas espérer avoir une réponse avant dix ans ! tellement les listes d'attente sont longues.

Vous parlez des mesures d'accompagnement du travail, un chapitre entier lui est consacré dans un essai à paraître d'ici la fin de la semaine et intitulé "LA CROISSANCE ECONOMIQUE DE LA SUISSE, UN DRAME POLITIQUE CACHE" Editions adimante (c) 2014 où il est évoqué par exemple que lorsque des infractions de sous-enchère salariale était constatées, elle n'étaient tout simplement pas comptabilisées lorsque le patron promettait sur le champs d'y remédier. Il est expliqué comment l'administration s'y est prise pour contrôler des situations sans aucun risque de sous-enchère.

Ces dernières années les risques de sous-enchère dans la restauration a été multipliés par 3 à Genève selon une étude de unige.

Vous pourrez trouver les prémisses et des extraits déjà disponibles de ce qui est affirmé et prouvé dans cet essai ici et ici :

http://www.youtube.com/channel/UChxTE4-dI7enZRLtf-SE3FA/videos

http://adimante.blogspot.ch/

https://www.facebook.com/editionsadimante

D'autre part je saisis l'occasion pour vous informer que votre interpellation parlementaire au CN sur la réforme du code pénal y est citée dans le chapitre les coûts de la délinquance transfrontalière.

Bien à vous.

Écrit par : Rapport adimante | 15/01/2014

Aie..aie...aie! Et tout ce que l'on ne sait pas encore de ce qui va arriver si on ne réagit pas vite en disant OUI contre l'immigration massive et non régentée. Nos politiques nous on trompé sur Schengen, car oui Schengen est aussi en cause, notre sécurité est en péril.

Très drôle, hier soir à Monthey M. Nordman nous a bien expliqué que le Président des socialistes tessinois n'étaient plus pour le OUI....Oups bonjour la compresse venue d'en haut! Une pression de plus!

A force il me semble que ce ne sont plus les bilatérales qui nous risquerions de mettre en péril, c'est surtout de décrédibiliser tous les partis et politiques opposants! Dès élus quoi et qui n'ont pas respecter le mandat que les Votants leurs avaient donnés.
Dans notre pays c'est le peuple qui demande à ses autorités de procédés dans son intérêt et par les dirigeants qui mènent le peuple par le bout du nez! Cette piqure de rappel va être des plus rectificatives.

Écrit par : Corélande | 16/01/2014

Pour la votation sur le FAIF je recommande à tous de bien lire le 2ème paragraphe en page 10 du fascicule sur la votation du 9 février.
Notamment le début: "Si la modification de la constitution est rejetée, les conditions juridiques permettant d'investir durablement DES SOMMES PLUS IMPORTANTES dans l'exploitation......ferroviaire FERONT DEFAUT. (en cas de rejet)
Et on parle déjà de 6,4 milliards, ici le 9 février!

Écrit par : Corélande | 16/01/2014

De toute façon, on ne comprend pas vraiment bien pourquoi les partis bourgeois PS, PLR et PDC se font du souci, parce qu'en cas d'acceptation, ils savent très bien que le CF s'arrangera pour schubladiser cette initiative...
Le CF a une grosse expertise dans ce domaine.

Écrit par : Géo | 16/01/2014

@ Corélande

C'est effarant de voir à quel point les supporters UDC n'ont rien d'autre à faire qu'à polluer tout les forums, à croire qu'ils ne travaillent pas, profitent des aides sociales qu'égoïstement ils souhaitent garder que pour eux...

Les paresseux, les profiteurs, ce sont eux!

Concernant Bombardier, à part lancer des mensonges invérifiables, tactique UDC, vous n'avez strictement rien à dire car vous n'y connaissait que dalle!

Pitoyable.

Écrit par : Das Kapital | 27/01/2014

@Corélande si vous saviez le nombre de citoyens ayant déjà voté ne prenant pas en compte les blablas des partis politiques .Ces gens là ne se sentent pas concernés du tout par les textes qui ressemblent de plus en plus à de l'endoctrinement
et le plus étonnant en votant dès la réception de l'enveloppe des votes sans se consulter non plus secret oblige ils arrivent tous au même résultat obtenu le jour des votations
Cessez de vouloir infantiliser le peuple une fois pour toutes.C'est plus de la politique c'est de la maniaquerie toxicocérébrale

Écrit par : lovsmeralda | 27/01/2014

Ajuster vos lunettes, 11 jours de retard ce n'est plus un wagon mais un train entier qu'ils vous manquent mes deux amis!
Quand on entend ce matin seulement, la TSR nous faire des reportages sur les problèmes de la libre circulation au Locle, on se demande qui fait de la maniaquerie toxicocérébrale ou de l'inutilité du faux-semblant!
Beau soleil, belle neige faites en le plein de vitamine D.....kappisch!
Moi maintenant j'attends avec confiance les résultats du 9 février prochain!

Écrit par : Corélande | 27/01/2014

Les commentaires sont fermés.