14/07/2014

Privatisations: le grand retour

Les années 90 ont vu le triomphe du néolibéralisme et la défaite de l’intérêt général. La plupart des gouvernements ont privatisé à tour de bras. Partout, la population a subit baisse des prestations et hausse des tarifs. Les employés des services publics ont vu leurs conditions de travail se dégrader et leur pouvoir d’achat baisser, quand ils n’ont pas purement et simplement dû aller timbrer au chômage. Et, partout, les seuls bénéficiaires ont été les investisseurs privés, dont les affaires ont été d’autant plus juteuses que l’adage «privatisation des bénéfices, socialisation des pertes» a été rigoureusement appliqué: à chaque fois qu’un service privatisé a été en difficulté, l’Etat et les contribuables n’ont pas tardé à voler à son secours.

Cette vague a fait des ravages partout… sauf en Suisse. Car dans notre pays, le peuple, qui est beaucoup plus malin que la poignée de technocrates néolibéraux qui ont lancé cette mode, a dit non à chaque fois qu’il a pu se prononcer sur une privatisation ou libéralisation. Libéralisation du marché de l’électricité? Refusée. Privatisation de la Banque Cantonale Vaudoise? Rejetée. Privatisation du service vaudois des automobiles et de la navigation? Balayée. Projet de Nestlé Waters de racheter des sources d’eau potable dans le canton de Neuchâtel? Retiré suite à la grogne populaire. Privatisation totale de Swisscom? Coulée au Parlement fédéral suite aux menaces de référendum. Privatisation de l ‘éducation grâce aux «bons scolaires» ou «chèques éducation»? En échec dès le stade de la récolte de signatures. Quant aux velléités des cercles ultralibéraux à l’origine du funeste «livre blanc» de privatiser les CFF et d’autres services publics, elles ont été rapidement enterrées face au risque de débâcle majeure dans les urnes.

Mais même gravement blessée, la bête bouge encore. Voilà qu’une nouvelle salve de tentatives de privatisations est lancée. Elle est encore plus stupide que la précédente, car, avec le recul, l’échec total de la plupart privatisations est encore plus évident. Quant aux tentatives de privatiser à tout-va pour tenter de rétablir les finances publiques dans certains pays (p. ex. la Grèce, où l’on tente actuellement de libéraliser le bétonnage du littoral et d’en privatiser l’accès), les conséquences dramatiques pour la population sont immédiatement visibles. Malgré ces évidences, les milieux libéraux repartent à l’offensive. Ils visent surtout trois domaines du service public:

Notre santé

Les partisans des privatisations, les assureurs-maladie en tête, ont malheureusement réussi un coup de maître pour libéraliser le marché de la santé, en particulier les soins hospitaliers stationnaires. La nouvelle planification hospitalière, imposée aux cantons même s’il s’agit d’une de leurs compétences exclusives (ce qui bat en brèche le mythe comme quoi la droite défendrait le fédéralisme…), a pour objectif de mettre les hôpitaux en concurrence… tout en permettant aux assureurs-maladie de faire de juteuses économies pour leur clients des assurances complémentaires. Ces derniers verront en effet une partie de leur facture prise en charge par les contribuables lorsqu’ils se font soigner dans une clinique privée admise sur une «liste LAMAL» cantonale (cf. ce petit rappel des débats vaudois sur le sujet). Cette mise en concurrence, totalement absurde du point de vue de la santé publique parce qu’elle empêche les cantons de réguler l’offre en soins, donc les coûts de la santé, fera pression sur la qualité des soins (on a déjà vu des patients renvoyés trop tôt de l’hôpital parce qu’ils commençaient à coûter trop cher) et sur les conditions de travail du personnel.

Mais cette nouvelle planification hospitalière a aussi pour objectif camouflé d’affaiblir les hôpitaux publics… histoire qu’ils soient privatisés et rachetés par des groupes privés. Hirslanden, multinationale aux mains d’un fonds d’investissement sud-africain et qui s’intéresse de très près aux profits que notre santé peut lui générer, a ainsi ouvertement déclaré son intention de racheter un hôpital cantonal. A Zurich, l’hôpital de Winterthour serait potentiellement concerné. Les 100'000 habitants de cette ville (sans compter ceux de sa périphérie) peuvent commencer à se faire du souci pour la qualité de leurs soins.

Nos transports ferroviaires

Contrairement à la santé, où les tentatives de privatiser sont indirectes et s’appuient sur une législation dont tel n’était pas l’objectif affiché, l’attaque contre le transport ferroviaire est frontale. Samedi, un papier de travail de l’Office Fédéral des Transport a été rendu public. Il vise à encourager les privatisations des compagnies régionales de chemin de fer, en forçant les cantons à mettre au concours leurs lignes pour les livrer à la concurrence du privé, tout en incitant les pouvoirs publics à vendre leurs participations dans lesdites compagnies régionales. Depuis la fin des années 1990, il n’y avait plus eu pareille attaque frontale venant d’un office fédéral, qui a en outre suffisamment de boulot pour éviter de perdre son temps à rédiger pareils délires.

Conséquences des cette proposition absurde: détérioration du service sur les lignes peu rentables, hausse de tarifs pour arrondir les profits des actionnaires privés (notamment par la suppression de la validité du ½-tarif ou de l’AG sur les portions de ligne rentables, comme c’est p. ex. déjà le cas aux Rochers-de-Naye), économies sur le dos de la sécurité, licenciements pour faire pression sur les marges, etc. Bref, un service fonctionnant actuellement à satisfaction serait chamboulé non pas pour l’améliorer (ce serait le contraire qui se produirait), mais pour permettre à des actionnaires de s’enrichir sur le dos de la population. Et, au moindre problèmes, nul doute que les compagnies privatisées devraient appeler les contribuables à l’aide. Ce sera d’ailleurs le cas dès qu’il faudra investir dans les infrastructures: en effet, les compagnies actuellement privées ne sont pas en mesures d’investir pour assurer leur pérennité… voire carrément garantir leurs prestations. La CGN est un exemple très parlant: la compagnie lémanique est majoritairement en mains privées et les privés y ont renforcé leur influence par le biais des augmentations successives de capital. Mais, quand il s’agit d’acheter de nouveaux bateaux ou de rénover les anciens, la facture est pour les contribuables!

Notre énergie

Le marché de l’énergie est à nouveau sur la sellette. Mme Leuthard a ainsi annoncé son intention de le libéraliser complètement, sous prétexte d’un hypothétique accord avec l’UE. Or, ce marché est le symbole de la défaite des ultralibéraux. Contre toute attente, le peuple suisse avait refusé une première tentative de libéralisation en 2002, stoppant net la vague dérégulatrice. Plusieurs années plus tard, notre industrie gourmande en énergie doit une fière chandelle à cette décision populaire, car la libéralisation du marché de l’énergie a toujours été suivie d’une hausse des prix.

Mais les ultralibéraux n’en ont cure. Engoncés dans leurs certitudes selon lesquelles le marché serait «toujours plus efficace que l’Etat» (la bonne blague!), ils font fi de toutes les catastrophes provoquées par les privatisations et libéralisations. La vigilance reste donc de mise et il faut certainement se préparer à de nouveaux combats référendaires pour défendre le service public.

Commentaires

Sur la LAMal, je ne suis pas tout à fait d'accord, j'attends de pouvoir disposer de plus d'arguments de part et d'autres.

Sur les transports,je vous ai entendu à la radio et je suis 100% d'accord avec vous. Je vous ai trouvé très tranchant face à un interlocuteur qui avait l'air de prétendre que rien ne changerait ! argument aucunement convaincant.

Et l'énergie, je n'ai pas non plus d'opinion très définie mais la libéralisation de tout et tout devient problématique lorsque des financements privés deviendront la règle surtout que j'ai lu - comme tout un chacun - qu'une augmentation des prix CFF est envisagée, seuls les salaires et retraites n'augmentent pas.

Bonne soirée à vous

Écrit par : Marie | 14/07/2014

" Privatisation de la Banque Cantonale Vaudoise? Rejetée. Privatisation du service vaudois des automobiles et de la navigation? Balayée. Projet de Nestlé Waters de racheter des sources d’eau potable dans le canton de Neuchâtel? Retiré suite à la grogne populaire. Privatisation totale de Swisscom? Coulée au Parlement fédéral suite aux menaces de référendum. Privatisation de l ‘éducation grâce aux «bons scolaires» ou «chèques éducation»? "

Et patati et patata... Et c'est les mêmes qui refusent cela qui se plaignent ( j'en ai connu ) par la suite que l'on paie trop d'impôt, de taxes que l'on veut sans cesse nous en imposer de nouvelles etc... et que les socialos viennent derrière à leur secours avec les SMIC et consort parce que on prétend qu'avec un revenu en dessous de 4000 frs on ne peut pas vivre décemment. Evidemment on vit pas décemment quand l'état vous fait les poches notamment pour financer un service des automobiles qui pourrait coûter bien moins cher si il était privatisé. Mais pour les socialistes ils faut surtout pas toucher aux fonctionnaires vos électeurs les plus fidèles.

Vous les socialistes vous n'avez toujours rien compris à l'économie, vous n'avez toujours rien compris sur les raisons de la faillite qui ont touché les pays de la zone zone euro. Elle ont fait faillite par des dépenses et des endettements pour financer l'état providence et vous venez nous dire après que c'est de la faute de l'ultralibéralisme?

" Mais les ultralibéraux n’en ont cure. Engoncés dans leurs certitudes selon lesquelles le marché serait «toujours plus efficace que l’Etat» (la bonne blague!), ils font fi de toutes les catastrophes provoquées par les privatisations et libéralisations "

Oui comme en Californie avec l'électricité. Privatisé pour la distribution et étatisé pour la fixation des prix qui trop souvent ne permettait pas de rentabiliser les cie privées car trop bas raison des pannes à répétition. Et après les socialo disent que la libéralisation ne fonctionne pas. On ne peut pas faire accélérer une Ferrari en pesant sur le frein en même temps.


Il ne suffit pas de privatiser; il faut libéraliser. Tant que c'est l'état qui décide qui et combien ont le droit de se faire concurrence tant dans l'énergie, les télécom, les transport etc... Cela reste de l'économie administrée et non de l'ultralibéralisme. Et c'est trop souvent le cas.

Le socialisme et son culte de l'état a mis tout un continent en faillite et vous continuez à croire à cette idéologie? Faut le faire.

D.J

Écrit par : D.J | 14/07/2014

DJ, le libéralisme et son culte du moins d'état a mis tout un continent en faillite et vous continuez à croire à cette idéologie? Faut le faire.

Écrit par : Jean Christophe Schwaab | 15/07/2014

Effectivement, on voit de plus en plus des gens de droite qui ressortent de vieux livres d'un autres siècle pour propager la foi d'une idéologie qui n'a aucune racine avec la réalité et a démontré ses échecs.
Théoriquement sous l'ère du libéralisme, les pays se sont enrichi, dans la réalité, le citoyen n'en a pas profité. Le libéralisme a engendré une telle distorsion qu'il a failli emporter toute l'économie de la planète avec ses crises financières.
On va me dire que ce n'est pas le libéralisme que prône la droite suisse, certes, mais l'humain est humain avec ses mauvais côté qui mets à mal toutes les idéologies, même les plus généreuses.

Je suis d'accords avec vous, il faut être vigilant, surtout dans des domaines stratégiques comme l'eau, l'énergie, etc.. : le pragmatisme, le bon sens doit nous guider, pas ces idéologies poussiéreuses qui amènent ses propres blocages d'où des dérives sans contrôles.
Suivre une idéologie, c'est un peu mettre son cerveaux à la poubelle.
Suivre une philosophie, c'est donner un sens à ce qu'on fait sans être prisonnier par des certitudes de vieux livres.

Écrit par : roket | 15/07/2014

@ JCS,

Parce que pour vous l'explosion des dépenses publiques qui ont amené déficits + surendettements qui ont mis plusieurs état sur la paille serait pour vous le culte du moins d'état? Donc pour vous plus les états dépenses pour se financer moins il y a d'état.

@ Roket,

" Théoriquement sous l'ère du libéralisme, les pays se sont enrichi, dans la réalité, le citoyen n'en a pas profité. "

Vous devriez un peu vous demandez pourquoi le citoyen n'en profite pas? Commencez par vous demandez qui vous pompe votre salaire brut? qui vous impose un impôt progressif et qui vous flanque sans arrêt tes taxes sur nouvelles taxe pour financer les dépenses publique? Ce n'est pas les libéraux mais bien l'état.

" Le libéralisme a engendré une telle distorsion qu'il a failli emporter toute l'économie de la planète avec ses crises financières. "

Ce ne sont pas les libéraux qui ont pondu la loi " community investissment act " loi contre la discrimination à l'accès aux crédit qui obligeât les institutions bancaires américaines à être moins regardantes sur la solvabilité des clients. Le tout garanti par des institutions" PARAPUBLIQUE " comme Freddy Mac et Fanny Mae et qui a fini par provoquer la fameuse crise des subprimes. Mais c'est bien l'état et qui plus est par la gauche américaine.

" Effectivement, on voit de plus en plus des gens de droite qui ressortent de vieux livres d'un autres siècle pour propager la foi d'une idéologie qui n'a aucune racine avec la réalité et a démontré ses échecs. "

Si le libéralisme était un échec vous ne seriez pas là à utiliser internet. Vous en seriez encore au bon vieux téléphone fixe à cadran dont votre seul choix serait de choisir entre un téléphone noir ou gris.

D.J

Écrit par : D.J | 15/07/2014

D.J, la désinformation ça suffit! Quiconque touche un salaire de 4000fr par mois, pour 40 heures DE VIE perdue par semaine, vit très mal, ce salaire étant déjà ponctionné facilement au tiers voir plus pour le loyer payé à un propriétaire PRIVE, et généralement d'un parc immobilier conséquent!
Souvent en plus pour un trou à rats, laissé à la dégradation du temps, par recherche de profit!
Il faut ajouter -donc retirer des 4'000- à ce tiers, la somme restante- restante si le salarié en question touche un subside-de primes de caisse-maladies PRIVEES.
Ce qui reste doit encore payer l'électricité, et autres frais. La nourriture, qui se fait dans des supermarchés PRIVES, ou le consommateur et le producteur ne décident pas le prix, est forcément réduite.
Un salaire de 4'000 Fr échappe -heureusement- à l'impôt.
Donc il est facile de savoir qui "fait les poches" de qui!
Enfin, vous allez sortir votre calculette dans votre Ferrari et nous inondé de votre IDEOLOGIE libérale, de votre négation du réel!
L'impôt est "progressif" jusqu'à une certaine limite de fortune! Au-delà d'icelle -et nous ne parlerons pas des "forfaits fiscaux- Un riche paie moins d'impôt qu'un salarié dit de classe "moyenne"!
Il existe aussi de riches entrepreneurs qui ne paie pas un centime, attribuant l'ensemble de leur possessions à leur entreprise, et des entreprises qui savent payer le minimum, en ouvrant de simple boîte aux lettres -siège social(sic)- par prête-nom dans des endroits reculés, ou l'impôt est minime voir quasi inexistant!
On voit comment certains savent ne pas se faire faire les poches!
Mais qui les dénoncent comme "profiteurs" de l'"Etat-providence", car pour eux s'en est vraiment un!

Voilà pour votre premier "argument", qui n'a d'argument que l'apparence, l'appât rance, ne tenant de fait que du catéchisme libéral bêlé partout, qui croit qu'en martelant ses falsifications, il arrive à dissimuler ses méfaits constatables par tous dans son quotidien!

Écrit par : Doug Destroy | 16/07/2014

Seconde falsification: Celle qui veut que le libéralisme/capitalisme, soit à la base de l'invention, et que sans ce système d'exploitation il n'y aurais pas de progrès, et que "internet, téléphone gris bla-bla-bla"*! C'est faux! La majorité des grandes inventions humaines, à laissé l'inventeur pauvre! Même chose pour la création, la découverte médicale etc.
Ce n'est qu'une fois la découverte faites, que viennent "les investisseurs", et il n'y viennent pas pour le progrès mais pour se faire du fric!
Si un seul médicament peut soigner une maladie, à la place de dix prescrits, qui donc va acheter le brevet POUR NE PAS LE PRODUIRE, et continuer à vendre les 10 autres? Et c'est comme ça pour TOUT!
Il est temps de cesser de croire que le capital PRODUIT du progrès! C'est l'inverse le capital est le produit!
* Considérés avec humour, votre phrase signifie que de fait c'est "les communistes" si honnis par vous et les idéologues de blogs libéraux qui ont inventés le téléphone? Amusant!

Écrit par : Doug Destroy | 16/07/2014

Quant aux "crises" inventées de toute pièce, par de simples manipulations et guéguerres monétaires, elles dissimulent un hold-up digne des plus grands gangsters maffieux!
Lorsque pour payer leurs "dettes" des pays comme l'Italie, l'Espagne et le Portugal voient entrer dans l'inventaire des richesses destinées à ce "recouvrement", à ces poursuites, les œuvres d'arts des musées qui devront être vendue à des privés.
Cet acte permet d'entrevoir la grandeur de la vision culturelle* du libéralisme!

On y retrouve la confiscation des œuvres pour son usage personnel par Hermann Göring, et la revente du reste à certains marchands d'art...
Il est vrai que le nazisme, pour rejoindre certains "débats" qui ont lieu en ce moment, s'était paré du qualificatif de "socialiste" à des fins électorales, mais qu'il n'était de fait, avec son compère fasciste italien, franquiste espagnol, qu'un moment autoritaire du capitalisme!

Il est à craindre, vu la remise en question de ce système "libéral" actuellement et partout même si celle-ci est peu diffusée, que celui-ci vive un énième de ses moments autoritaire! La virulence de l'attaque anti communiste/socialiste par distorsion de l'analyse historique qui à lieu ici et ailleurs, le prouve!

L'idéologie libérale se montre actuellement plus totalitaire que toutes celles qu'elle prétend dénoncer, tirant enseignement des deux -fascisme/nazisme et STALINISME- sur la manière de gouverner!
D.J, vous ne trompez que vous-mêmes ou des gens déjà convaincu!

*Culture déjà bien atteinte,puisque ne peut être produit et diffusé que ce qui se vend! BEST-SELLER, par ex. en littérature ne signifie pas MEILLEUR LIVRE, mais MEILLEURE VENTE! C'est la loi du marché, quoi! Une m... peut être élevée au pinacle puisqu'elle se vend mieux qu'un chef-d'oeuvre!

Écrit par : Doug Destroy | 16/07/2014

"Il est simplement certains individus qui jamais ne verront. Pourtant jamais ils ne se tairont. Il est donc indispensable de rétorquer, leur aveuglement est un poison qui a la capacité de se propager insidieusement partout!"
Justement écrit par Père-siffleur à Inma Abbet chez Gilbert Salem
Nous ajoutons:
Individus tels D.J, Père-siffleur, Géo, Rabbit, Pachakamak, et 99% des auteurs et commentateurs de blogs de cette plateforme et sa frangine de Genève!
Pour le Quatuor Infernal

Écrit par : Doug Destroy | 16/07/2014

Monsieur Schwaab, Est-ce que la Suisse à l'instar de l'EU, participe au négociation du "Traité transatlantique"? Est dans le cas d'une répons positive à cette question qu'elle est la position officielle? Car si la Suisse signe ce traité, alors la privatisation DEVRA s'étendre à tous les services de l'Etat... A TOUTE entreprise de n'imoprte quel état signataire... Sous peine d'amende!
La Grande Muette s'étend déplacée de la chose militaire à la mainmise médiatique, is serait bien d'en informer les lecteurs de votre blog.

Écrit par : Doug Destroy | 16/07/2014

Pour ceux qui voudraient savoir ce qui se complote, car le libéralisme complote, voci un lien ver un dossier concernant ce fameux traité (document .pdf)
http://www.humanite.fr/telecharger-lhumanite-speciale-revelations-des-dangers-du-traite-transatlantique-528708
Eh oui, l'Humanité journal communiste, "sont vraiment increvables" comme disait le cl. Kilgore

Écrit par : Doug Destroy | 16/07/2014

En effet M. Destroy, ce tratité aurait des conséquences funeste et la Suisse participe bel et bien au négociations, même si le conseil fédéral tente de noyer le poisson pour l'instant: http://www.parlament.ch/f/suche/pages/geschaefte.aspx?gesch_id=20143102 Préparons-nous au référendum!

Écrit par : Jean Christophe Schwaab | 16/07/2014

En matière de santé, je n'ai pas compris le lien qui lient les primes au catalogue des remboursements.

Les primes augmentent, les remboursements se réduisent.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 16/07/2014

En matière de santé, toujours, je ne comprends pas pourquoi l'état fédéral doit passer à la caisse en payant le trop perçu, en se servant dans les fonds de la taxe CO2.

http://www.rts.ch/info/regions/geneve/6003267-jusqu-a-450-francs-de-primes-maladie-payees-en-trop-rendues-aux-romands.html

Il faut regarder la vidéo, pour constater le camembert qui représente les fonds qui servent à payer le trop perçu.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 16/07/2014

En matière de santé et a l'approche de la votation sur la caisse unique, je voudrais préciser que la caisse unique d'état existe déjà.

Cette caisse rembourse toutes prestations en matière de santé, sans aucun catalogue.

http://www.ge.ch/spc_ocpa/mission.asp

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 16/07/2014

@Doug Destroy et M.Schwaab:

Il y a aussi le TISA, qui concerne la Suisse et dont personne ne parle.

http://www.bastamag.net/Tisa-ces-negociations-commerciales

Si ça passe, les multinationales toucheraient le pactole en dommages et intérêts des pays récalcitrants et donc des contribuables. Encore un autre référendum très important en vue.

Écrit par : Fufus | 16/07/2014

@fufus, il me semble que nous parlons de la même chose, non? En tout cas le lien que j'ai indiqué pointe vers une question portant sur TISA...

Écrit par : Jean Christophe Schwaab | 16/07/2014

@Doug Destroy Merci car depuis 2007 j'espérais lire des commentaires comme les vôtres
Ce qui permet de mieux respirer car à trop voir clair dans le jeu de manipulateurs en toujours plus grand nombre et que personne ne réagi fait doute de soi pour finir.Mais c'est peut-être le but du monde Internautes
Faire écrire toujours plus mais surtout en falsifiant les faits pour mieux faire réagir les abonnés ce qui avec le téléphone et la communication orale aurait perdu de son ampleur depuis longtemps
Car si crise il y a elle est entretenue à bon escient pour qui veut y croire et surtout en jouir tandis que les moins naifs ou les profiteurs du malheur entretenu par eux sont aux Caraibes ou ailleurs entrain de polluer d'autres horizons
Juste un exemple montrant la mécréance du système qui permet à des retraités d'acheter en France ou ailleurs des maisons a vil prix car abandonnées depuis longtemps mais qui ne sont pas reliées aux égouts,bon courage pour eux ils ignorent ce qui leur est réservé!

Écrit par : lovsmeralda | 16/07/2014

" la désinformation ça suffit! Quiconque touche un salaire de 4000fr par mois, pour 40 heures DE VIE perdue par semaine, vit très mal, ce salaire étant déjà ponctionné facilement au tiers voir plus pour le loyer payé à un propriétaire PRIVE "

Demandez vous aussi pourquoi le parc immobilier est eb pénurie de logement? Quand on pond sans cesse des lois ( LAT lex Weber )accumulé aux réglements communaux quasis soviétiques et aux droits d'opposition pour tout est n'importe quoi en matière de construction qui viole le droit à la propriété privée etc... Des bureaucrates qui vous emmerdent jusqu'au choix de la couleur de la façade ou pour la pose d'un simple Véluxe. Je n a parle pas dernièrement à Versoix ( GE )ou les électeurs ont refusé un plan d'un nouveau quartier d'habitation pour cause de nuisance pareil dans le canton de Fribourg etc... Voilà comment l'état créée des pénuries avec la bénédiction de l'ASLOCA derrière des oppositions à répétition notamment sur le relèvement des bâtiments pour y créer des logements. Tout cela qui font que les loyer ne peuvent pas baisser; Car les locataires ne peuvent pas négocier les loyers avec les propriétaires comme dans n'importe quel marché.

" la somme restante- restante si le salarié en question touche un subside-de primes de caisse-maladies PRIVEES "

Privée mais tenu par la LAMAL un gros livre étatique de centaines de pages de lois sur l'organisation de l'assurance maladie. Essayez de négocier vos primes en prétextant que vous êtes en bonne santé que vous être prêt à payer moins cher en échange de prendre en charge vous même une partie des frais médicaux. Vous ne le pourrez parce que l'état ( La LAMAl vous l'interdit )on vous diras de prendre une complémentaire point barre. Vous devez être solidaire avec les parasites qui veulent pas travailler les alcooliques drogué etc... qui vient aux crochets de l'état qui se foutent de leur santé puisque vous êtes là pour le payer.

" L'impôt est "progressif" jusqu'à une certaine limite de fortune! Au-delà d'icelle -et nous ne parlerons pas des "forfaits fiscaux- Un riche paie moins d'impôt qu'un salarié dit de classe "moyenne"! "

Je parle de l'impôt progressif des revenus pas de la fortune. Une grosse saloperie pour les clases moyennes qui se marient ou qui font des études professionnelles supérieurs pour gagner plus. On pénalise le talent, les couples mariés etc... C'est du vol et du racket.

" Il existe aussi de riches entrepreneurs qui ne paie pas un centime, attribuant l'ensemble de leur possessions à leur entreprise, et des entreprises qui savent payer le minimum, en ouvrant de simple boîte aux lettres -siège social(sic)- par prête-nom dans des endroits reculés, ou l'impôt est minime voir quasi inexistant! "

Quand on arrêtera de vouloir prendre toujours plus les entreprises pour des vaches à lait pour faire plaisir aux socialistes ces dernières feront moins d'évasion fiscale. Pas une année sans que l'on nous propose de nouvelles taxes et impôts. Ce n'est pas l'état qui crée de la richesse ou de la croissance mais bien le privé.

" Celle qui veut que le libéralisme/capitalisme, soit à la base de l'invention, et que sans ce système d'exploitation il n'y aurais pas de progrès, et que "internet, téléphone gris bla-bla-bla"*! C'est faux! La majorité des grandes inventions humaines, à laissé l'inventeur pauvre! Même chose pour la création, la découverte médicale etc. "

Ne dites pas n'importe quoi puisque l'innovation vient essentiellement des investissements privés. En remontant un peu plus loin dans le passé l'exemple de la révolution de l'électricité qui étaient mis en concurrence entre deux inventeurs B. Franklin et un autre dont oublié le nom ) étaient à la tête d'empires industrielles. Graham Bell a aussi fait aussi fortune après avoir déposé le brevet sur l'invention du téléphone qui lui permis de fondé de sociétés tel le National Géographique society. Bill Gates et Steeve Job n'ont pas fini dans la pauvreté et pourtant ils ont révolutionné l'air du numérique.

Maintenant vous pouvez dire ce que vous voulez mais l'innovation dans la téléphonie mobile et le WEB à décollé avec la libéralisation des télécoms. Sans les pharmas qui investissent des milliards dans la recherche médicale on ne soignerait pas la plupart des maladies. Les meilleurs unis du monde comme aux USA le sont parce que des investisseurs privés finances la plupart des recherches. Pareil en Suisse avec l'EPFL.

" Si un seul médicament peut soigner une maladie, à la place de dix prescrits, qui donc va acheter le brevet POUR NE PAS LE PRODUIRE, et continuer à vendre les 10 autres? Et c'est comme ça pour TOUT! "

Parce que vous croyez qu'un médicament aussi efficace serait pas rentable? il le sera tant pour l'inventeur qui sera protéger par son brevet et aussi par l'intérêt des acheteurs qui pourront faire des économies en achetant un médic au lieu de dix? C'est comme ça que l'on fait fortune. Reprendre la plupart des clients des autres concurrents qui eux continuent à vendre 10 médic au lieu d'un seul pour le même résultat. Dans un monde concurrentielle il y aura toujours quelqu'un pour mettre les bâtons dans les roues des autres acteurs économique et cela pour attirer le plus possible de nouveaux client. Et les nouveaux client s'attirent pas avec des l'ancien mais avec de la nouveauté plus efficace.

" Quant aux "crises" inventées de toute pièce, par de simples manipulations et guéguerres monétaires, elles dissimulent un hold-up digne des plus grands gangsters maffieux! "

Les manipulation monétaire sont l'oeuvre des états pour financer leur dépense comme pour faire marcher la planche à billet. Maintenant lisez les ce que disait Hayek sur la monnaie dont l'émission sur le marché et du monopole de l'état. Hayek prônait la concurrence entre monnaie dans un seul même marché. Cela pour éviter des abus étatiques qui en ont le monopole.

Il est à craindre, vu la remise en question de ce système "libéral" actuellement et partout même si celle-ci est peu diffusée, que celui-ci vive un énième de ses moments autoritaire! La virulence de l'attaque anti communiste/socialiste par distorsion de l'analyse historique qui à lieu ici et ailleurs, le prouve!

" L'idéologie libérale se montre actuellement plus totalitaire que toutes celles qu'elle prétend dénoncer "

Il n'y a rien de totalitaire dans le libéralisme. C'est un non sens puisque les libéraux prônent le libre arbitre et la responsabilité individuelle. Le totalitarisme c'et la tyrannie d'une minorité sur une majorité ( dictature de type fasciste ou communiste ) ou la tyrannie de la majorité qui est une majorité démocratique qui s'en prend aux droits fondamentaux de l'individu.

D.J

Écrit par : D.J | 16/07/2014

" Il est vrai que le nazisme, pour rejoindre certains "débats" qui ont lieu en ce moment, s'était paré du qualificatif de "socialiste" à des fins électorales, mais qu'il n'était de fait, avec son compère fasciste italien, franquiste espagnol, qu'un moment autoritaire du capitalisme! "

Le socialisme nazi n'est pas né d'un slogan électoral. Le nazisme a son origine dans les partis socialistes ouvriers et le fascisme est né de l'extrême gauche italienne. Comme l'a fait remarqué l'économiste Ludwig Von Mises prix nobel d'économie: l'économie nazi contrairement aux économies communistes comme en URSS restait en partie privatisée mais seulement en apparence. C'était le pouvoir nazi qui définissait entre autre les moyens de production et les prix. Les industries privées nazi était aux mains des appartchik du parti nazi. C'était en aucun cas une économie d'entrepreneur libre.

http://www.wikiberal.org/wiki/Nazisme


Ce que disait aussi F-A Hayek prix nobel d'économie a propos de l'économie nazi.


« Peu de gens sont prêts à reconnaître que l'ascension du fascisme et du nazisme a été non pas une réaction contre les tendances socialistes de la période antérieure, mais un résultat inévitable de ces tendances. C'est une chose que la plupart des gens ont refusé de voir, même au moment où l'on s'est rendu compte de la ressemblance qu'offraient certains traits négatifs des régimes intérieurs de la Russie communiste et de l'Allemagne nazie. Le résultat en est que bien des gens qui se considèrent très au-dessus des aberrations du nazisme et qui en haïssent très sincèrement toutes les manifestations, travaillent en même temps pour les idéaux dont la réalisation mènerait tout droit à cette tyrannie abhorrée. Il y a aujourd'hui encore une raison plus pressante pour que nous essayions sérieusement de comprendre les forces qui ont créé le national-socialisme ; c'est que cela nous permettra de comprendre notre ennemi et l'enjeu de notre lutte. »
— Friedrich Hayek, La Route de la servitude (1943)

D.J

Écrit par : D.J | 16/07/2014

Bon, D.J excusez-moi, mais allez vous faire voir! Vous autres libéraux êtes idéologues, tellement qu'on peut vous montrez des faits, vous les ignorez et continuez votre bla-bla justificatoire! Conséquemment, je ne m'imposerais pas la lecture de vos ruminations.
L'Etat, vu par les libéraux, ne doit garder comme prérogative, que l'ordre et la sécurité! Mais quel ordre et la sécurité de qui? Poser la question c'est y répondre!
Quand au second commentaire, pour quiconque suit le lien du site c'est que les libéraux de blogs qui le cite, le tronque... car cette encyclopédie en ligne des psychopathes capitalistes, malgré sa mauvaise fois évidente, est bien forcée d'admettre, que les nazis -et les fascistes-, n'ont pas aboli la propriété privée des moyens de production, but du marxisme!
La différence mesure l'abîme entre le marxisme et le nazisme bla-bla!
Mais ce n'est pas l'honnêteté intellectuelle qui caractérise le libéraux!
Il suffit de lire le collectif "libres!" et de regarder attentivement l'échantillon social qui compose ce "collectif" pour démasquer la supercherie!
Ensuite de tenter la critique... Ce seront alors les mêmes arguments que postés ici, et sur tous les sujets!
Je conseille la lecture de ce "Fameux" site wikibéral, à toute personne qui veut savoir ce qu'est la sur-adaptation au réel et son état psychique!
Au revoir Monsieur D.J! Une chose est sûre après toutes vos interventions, c'est que JAMAIS vous n'avez eu à vivre avec un revenu atteignant 4'000 fr./mois
Vous êtes "libéral" par héritage!

Écrit par : Doug Destroy | 17/07/2014

Mr Schwaab, merci pour la réponse. Inquiétant! "coalition de pays volontaires", est une expression qui fleure bon... Oui!

Écrit par : Doug Destroy | 17/07/2014

Fufus, connaissais pas ce site, merci!

Écrit par : Doug Destroy | 17/07/2014

Lovesmeralda, content si ces mots permettent de respirer un peu, car l'atmosphère est lourde, et l'offensive d'intoxication actuelle - que vous ressentez fort à propos d'ailleurs- par tous ces "libéraux" dissimule mal en fait, un durcissement répressif à venir!
Que ce soit par l'extension d'une guerre, une épidémie, et tout autre moyen que leur paranoia pourra inventer pour mettre fin au crises qu'ils inventent, jamais l'éthique n'a atteint des gens que seuls rassurent l'étendue infinie de leurs possessions matérielles!
Je termine ici l'intervention, que d'autres se manifestent
Bien à vous
Pour le quatuorinfernal

Écrit par : Doug Destroy | 17/07/2014

@Merci Doug Destroy en effet un peu de légèreté dans ce fatras d'idéaux tous plus démotivants les uns que les autres fait du bien au moral
Il est toutefois surprenant que nombre de politiciens s'amusent à se ce jeu là et il est à souhaiter qu'ils ne soient pas parents
La lune a toujours été source d'imagination et de canulars mais jamais autant qu'aujourd'hui nombre de lecteurs se font autant piéger que les enfants affamés qui eux ouvraient de grands yeux d'horreur en écoutant des pasteurs contant l'ancien testament et ses guerres
On sait le coût élevé pour la publicité et un cygne égorgé sans photo pour prouver le méfait lui aura servi à mettre l'accent sur une grande surface à Genève,le Cygne
A moins que ce soit en rapport avec le Cygne Hotel réputé dans la région de la Béroche qui aura choisi d' utiliser cet animal pour attirer la clientèle
C'est comme les chiots soi disant morts dans un container sans cadavres montrés il y a fort à parier que la lune dans le signe des Poissons qui a toujours été porteuse d'inventions à ne jamais prendre au premier degré aura permis à un farfelu de montrer non pas des chiots mais des poubelles non triées ce qui n'est pas le cas de tous ceux qui se sont fait posséder par des être Martiens les plus machiavéliques de tous ayant obligé au tri sélectif à coup de menaces d'amendes et de nombreux autres chantages
Ce qui prouve aussi la faiblesse et la lâcheté de certains qui n'ont que taxes et surtaxes en tous genres pour payer leur retraite future.-désolée mais sur Mars les gens se détruisent entre eux c'est le paradis de la jalousie et des mesquineries donc nul besoin d'argent pour survivre/rire
Dommage que votre blog ait disparu
Toute belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 17/07/2014

"Quand on pond sans cesse des lois ( LAT lex Weber )accumulé aux réglements communaux quasis soviétiques et aux droits d'opposition pour tout est n'importe quoi en matière de construction qui viole le droit à la propriété privée etc... Des bureaucrates qui vous emmerdent jusqu'au choix de la couleur de la façade ou pour la pose d'un simple Véluxe."

Exact, essayez de faire construire une piscine ou même une cabane de jardin sur VOTRE propriété. Même si cela n'occasionne aucune nuisance, vous n'êtes pas à l'abri des quérulents qui vont tout faire pour assouvir leur jalousie ou leurs antipathies personnelles. Je connais des histoires de piscine qui sont allées jusqu'au TF...

"Essayez de négocier vos primes en prétextant que vous êtes en bonne santé que vous être prêt à payer moins cher en échange de prendre en charge vous même une partie des frais médicaux. Vous ne le pourrez parce que l'état ( La LAMAl vous l'interdit )on vous diras de prendre une complémentaire point barre. Vous devez être solidaire avec les parasites qui veulent pas travailler les alcooliques drogué etc... qui vient aux crochets de l'état qui se foutent de leur santé puisque vous êtes là pour le payer."

Remarque d'autant plus pertinente qu'on peut librement aller se faire soigner à l'étranger. L'avant-dernière fois, par accident, c'était à Florence... dans un cabinet PRIVE. Et je me souviens encore avec gratitude de leur professionnalisme, de leur écoute et sympathie (une heure et cinq injections pour "endormir" ma mâchoire), de la prise en charge un jour férié... Et quand on m'a dit le prix de tout cela j'ai cru mal comprendre, tellement c'était bon marché par rapport à la Suisse. Si j'ai de nouveau un problème aux dents, je retourne en Italie. Payé de ma poche, bien sûr, parce que si je veux vadrouiller en Italie, je dois accepter le risque de me faire soigner sur place, à mes frais. Seconde expérience, dans un hôpital PUBLIC suisse, une opération conduit à une erreur de diagnostic. Ce n'est que deux années plus tard, dans une clinique PRIVEE suisse que cette erreur est dévoilée. Pour des raisons de coût, je décide de suivre un traitement en Espagne, dans une clinique PRIVEE qui confirme la première erreur de diagnostic (et tout cela à mes frais, bien sûr). Bref, pourquoi dois-je payer des primes obligatoires pour de l'incompétence des uns, l'irresponsabilité des autres, et pour un service dont je ne me sers pas?

"Les manipulation monétaire sont l'oeuvre des états pour financer leur dépense comme pour faire marcher la planche à billet. Maintenant lisez les ce que disait Hayek sur la monnaie dont l'émission sur le marché et du monopole de l'état. Hayek prônait la concurrence entre monnaie dans un seul même marché. Cela pour éviter des abus étatiques qui en ont le monopole."

Excellent, encore, et je me permets de donner la référence de Hayek (l'une de mes idoles, avec Milton Friedman et Frédéric Bastiat), qui se trouve très bien expliquée dans "La présomption fatale" (accessible en ligne :-)))

http://www.institutcoppet.org/wp-content/uploads/2012/10/La-pr%C3%A9somption-fatale-Friedrich-Hayek.pdf

Merci pour vos commentaires DJ

Écrit par : Inma Abbet | 17/07/2014

Ah, voilà Inma Abbet Ltd. et ses grands problèmes métaphysiques! Construire une piscine, négocier sa prime d'assurance, elle et D.J sont de connivence, c'est normal, ils lisent et apprennent par cœur les même livres.
Ah, ces pauvres gens pertinemment friqués qui peuvent aller se faire "librement" soigner hors de Suisse, ou en Suisse dans des cliniques PRIVEES!
Pendant que la majorité n'arrive même plus à prendre de vacances, mais bon... C'est leur choix paraît-il!
Mais revenons à la mauvaise foi qui gouverne ces pauvres esprits libéraux:
Naturellement il en est des soins publics comme de l'école: Par décisions et pressions diverses des libéraux, les budgets (publics) doivent être restreints! Ce qui amène des conséquences! Mais la cause et l'effet de la cause, ne trouble jamais ces miséreux!

Il est même inutile de le leur signaler!

La calculette est spéciale, c'est le système Friedman/Bastiat/etc. -Basta!- qui calcule! Rien à voir avec le celle du commun!

Écrit par : Doug Destroy | 17/07/2014

" Pendant que la majorité n'arrive même plus à prendre de vacances, mais bon... "

Oui c'est vrai qu'en Suisse nous n'avons pas tout ces problèmes de bouchon lors des départs de vacances ou lors de week end prolongé.

Quand à mon statut de soi-disant " riche privilégié ou détenteur de gros revenus "; je préfère ne pas vous dire ce que je suis réellement. Vous me traiteriez soit de menteur ou de traitre.

Maintenant arrêter de faire votre sale hypocrite. Vous bavez sur le libéralisme mais en utilisant des ordinateurs de conception capitaliste et fabriqués par des multinationales tenu par de sales riches. Je ne vous demanderais pas d'utiliser un ordi communiste. Le socialisme n'a créer que de la misère et de la pauvreté. C'est le seul truc où ils innovent mieux que tout le monde.

D.J

Écrit par : D.J | 18/07/2014

D.J, Vous avez été réfuté, alors vous et vos affidés et affidées, adressez-vous à qui vous croît -encore- parce que vous tous me les briser menus!

Écrit par : Doug Destroy | 19/07/2014

Ensuite, étant parfaitement au courant de tout, je sais que les libéraux lorsque la démocratie ne les sert plus assez -et on sent dans votre ton, que c'est limite- se débarrassent des gens comme moi, ou même moins "virulents": En les balançant après tortures d'un avion comme en Argentine, en passant au napalm les villages et les quartiers soupçonnés, et toutes ces méthodes qui ont fait leur preuve, jusqu'à l'anéantissement industriel de masse des fameux du "débat", alors... Il ne manque plus que la rédaction du "Livre noir du Libéralisme/capitalisme", mais restera-t-il assez de papier pour en imprimer ne serait-ce qu'un exemplaire? Y aura-t-il assez d'octet dans les ordinateurs?

Écrit par : Doug Destroy | 19/07/2014

@D.J les USA ont créé la richesse? sans doute mais de slogans plus menteurs les uns que les autres et surtout plus toxiques pour la santé que la cigarette,là il n'y a aucun doute surtout pour qui a connu les inventions bouts de chandelles et couleuvres assaisonnées de conseils pour vivre mieux et plus longtemps mais dont seuls les pompes funèbres auront gagné longévité
Remarquez peut-être qu'il était inscrit en pattes de mouches comme pour la posologie de certains médicaments, a ne pas manger si vous souffrez déjà d'un cancer car celui-ci exalté par la nouveauté redoublera de méfiance en développant davantage d'anti -toxines pour protéger l'organisme déjà affaibli face à une alimentation destinée aux ruminants à 4 pattes,mais en Suisse c'est bien connu les gens adorent ruminer chez eux et ce d'autant plus aujourd'hui avec Facebook ou autre truc qui ne servent qu' à envenimer des conflits comme en Ukraine,les USA depuis 39 connais

Écrit par : lovsmeralda | 19/07/2014

@D.J les USA ont créé la richesse? sans doute mais de slogans plus menteurs les uns que les autres et surtout plus toxiques pour la santé que la cigarette,là il n'y a aucun doute surtout pour qui a connu les inventions bouts de chandelles et couleuvres assaisonnées de conseils pour vivre mieux et plus longtemps mais dont seuls les pompes funèbres auront gagné longévité
Remarquez peut-être qu'il était inscrit en pattes de mouches comme pour la posologie de certains médicaments, a ne pas manger si vous souffrez déjà d'un cancer car celui-ci exalté par la nouveauté redoublera de méfiance en développant davantage d'anti -toxines pour protéger l'organisme déjà affaibli face à une alimentation destinée aux ruminants à 4 pattes,mais en Suisse c'est bien connu les gens adorent ruminer chez eux et ce d'autant plus aujourd'hui avec Facebook ou autre truc qui ne servent qu' à envenimer des conflits comme en Ukraine,les USA depuis 39 connaissent tout de nos us et coutumes grâce aussi aux Mormons et aux nombreux missionnaires évangéliques partis au Canada
Concernant l'Ukraine un journaliste lors d'une diffusion de l'émission sur C'dans l'air a réagi de la même manière que ma pomme satisfaisant mon égo lequel se contente de très peu depuis des décennies
Car entre nous prendre part au décès de ces familles endeuillées par l'accident d'avion c'est encore une preuve d'hypocrisie quand on a pris parti en incitant des mercenaires ou autres à se battre le popotin bien scotché et derrière un ordi,envoyer les peuples au front et sans se mouiller d'après vous quel terme qualifie mieux ce comportement que celui de lâche? ou Paparazzi de bas étage!
très belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 19/07/2014

" Ensuite, étant parfaitement au courant de tout, je sais que les libéraux lorsque la démocratie ne les sert plus assez -et on sent dans votre ton, que c'est limite- se débarrassent des gens comme moi, ou même moins "virulents": En les balançant après tortures d'un avion comme en Argentine, en passant au napalm les villages et les quartiers soupçonnés, et toutes ces méthodes qui ont fait leur preuve, "

Décidemment vous avez un sacré problème pour comprendre la définition de libéral. Si pour les tortures vous faite référence à la CIA ou autres services secrets et le napalm à l'armée US au Vietnam je vous signalerais que vous faite référence à des actions de l'état. Ce sont les états qui se font les guerres. Les libéraux eux préfèrent entre les nations le libre commerce plutôt que la guerre armée.

Les libéraux défendent le libre arbitre, la liberté individuelle et la responsabilité individuelle. Notion qui est complétement contraire à la contrainte, à la tyrannie d'une minorité ou celle d'une majorité. Si vous n'avez pas encore été arrêté par une police politique pour délit d'opinion sachez que c'est grâce à votre droit d'émettre des opinions librement. Un droit justement défendu par les libéraux. Sans ces derniers vous seriez en train de croupir dans un camps de rééducation comme c'est le cas dans vos " paradis socialistes ".

D.J

Écrit par : D.J | 19/07/2014

" @D.J les USA ont créé la richesse? "

J'ai évoqué les privés qui crééent la richesse.

Écrit par : D.J | 19/07/2014

Je vous complimente pour votre recherche. c'est un vrai travail d'écriture. Développez .

Écrit par : auto ecole 92 | 20/07/2014

D.J, aucun problème pour comprendre le Libéral et ses ismes! La CIA, et les autres organismens représentants de l'Etat que VOUS citez, ressortent justement et c'est très drôle de vous le voir écrire, des seules prérogatives laissées à l'Etat, par le "Libéralisme! Comme écrit à de nombreuses reprises par ceux qui ont ces idées, C.F le site wikibéral, etc. seuls restent à l'Etat l'organisation de l'Ordre et de la Sécurité... Il n'est pas précisé si UN état à le droit d'imposer SON Ordre aux autres, ni s'il a le droit de d'agir pour sa sécurité sur des territoires éloignés de ses frontières...
Nous voyons donc dans votre réponse une preuve supplémentaire de la mauvaise foi qui dirige la pensée "libérale".
L'Ordre dont il est question et celui qui permet la continuation de l'exploitation,-l'Ordre capitaliste-, et la Sécurité celle des propriétaires des moyens de productions!

Enfin, je ne suis pas socialiste, -donc les "paradis socialistes ne fait pas partie de ma pensée- mais anarchiste! Ce qui me différencie avec le détournement et la récupération des idées libertaires par les "libertariens" libéraux, est justement l'abolition de la propriété des moyens de productions, le partage des richesses, de toutes les richesses de l'humanité, et enfin un gouvernement réel par le peuple!

Et enfin, si je n'ai pas encore été arrêté par une police poilitique d'opinion, c'est uniquement parce que ce n'est pas encore au programme! Il existe une police poilitique dans tous les pays, et pour parler de la Suisse, rapellons-nous TOUJOURS des "manoeuvres annuelles" qui eurent comme thème l'arrestation et l'internement de "tous les éléments peu sûr" dans des camps!!!

Et il ne fait aucun doute, que cette mentalité n'a disparu d'aucun état! Il nous faut -hélas- vivre avec cette idée!

Écrit par : Doug Destroy | 21/07/2014

@ Doug,

" aucun problème pour comprendre le Libéral et ses ismes! La CIA, et les autres organismens représentants de l'Etat que VOUS citez, ressortent justement et c'est très drôle de vous le voir écrire, des seules prérogatives laissées à l'Etat, par le "Libéralisme! "

Parce que pour vous quand la police ( la police l'une des missions régalienne de l'état pour les libéraux ) comment des bavures ou viole l'état de droit c'est de la faute des libéraux? Quand la justice ( autre mission régalienne de l'état pour les libéraux ) comment une erreur judiciaire c'est de la faute des libéraux?

De plus si les états démocratique doivent se munir de services secrets et d'armées c'est essentiellement parce qu'il y a toujours des dictature ou idéologie totalitaire qui eux ne renoncent pas à leur armée. Des armées et des services secrets qui ne seraient plus nécessaire sur une planète entièrement libéral.

" Enfin, je ne suis pas socialiste, -donc les "paradis socialistes ne fait pas partie de ma pensée- mais anarchiste! Ce qui me différencie avec le détournement et la récupération des idées libertaires par les "libertariens" libéraux, est justement l'abolition de la propriété des moyens de productions, le partage des richesses, de toutes les richesses de l'humanité, et enfin un gouvernement réel par le peuple! "

Vous vous dite anarchiste mais vous désirez quand même l'existence d'un gouvernement. Posture contradictoire. Maintenant quelqu'un qui désirent l'abolition de la propriété privée, le partage de toute les richesses ça ne peut-être qu'un socialiste. Les communistes tel Lénine ont aussi commencé par les mêmes promesses: " le pouvoir au peuple et au travailleurs ". Votre vision de la société finira directement en une dictature. ce sera une politique de contrainte, car on se demande comment vous réagirez contre ceux qui ne voudront pas céder tout leurs biens privés pour le partager avec tout le monde. Vous ferez une société ou la majorité en foutra le moins possible. L'égoïsme individuel est dans l'ADM de l'homme. Vous ne le changerez jamais.

D.J

Écrit par : D.J | 21/07/2014

D.J, Bla-bla-bla... Ca sert à rien de continuer, vous avez une distorsion scotomisation de la simple réalité, de vos présupposés vous faites des certitudes!
Ce doit être dans votre ADM comme vous l'écrivez...
Et puis tenez finalement vous avez raison. J'avoue la torture blanche de votre assommoir à raison de ma raison!
Il y a des millions de gens qui crèvent de faim sur des sous-sol riches, ce doit aussi être dans leur ADM, et c'est juste parce qu'ils n'ont RIEN compris au libéralisme, ou pire ce doit être le socialisme qui est dans leur ADM, et donc ils se suicident! (pour vous faire du tort personnellement?) Par millions! Oui, c'est quelque chose quand même l'ADM!

Écrit par : Doug Destroy | 22/07/2014

" Il y a des millions de gens qui crèvent de faim sur des sous-sol riches, ce doit aussi être dans leur ADM, et c'est juste parce qu'ils n'ont RIEN compris au libéralisme "

Oui les famines nord coréenne sont due au fait que le " Porcinet " qui dirige ce pays n'a rien compris aux libéralisme. vous pouvez les chercher les famine et les pauvreté et misère de masse dans les société libérales. Vous ne les trouverez pas.

D.J

Écrit par : D.J | 22/07/2014

Chacun possède des armes de destruction massives dans son propre corps? C'est flippant. Que fait la NSA ? Et que fait GW Bush ? Ah oui, il peint des chiens..

@M.Schwaab

Effectivement, il semble que ce soit un seul et même TISA qui nous pend au nez. Un seul référendum sera donc suffisant. Pour le moment.

Écrit par : Fufus | 22/07/2014

Ta-ta-ta, D.J (non ce n'est pas une rafale, mais tatata comme tsk-tsk!) Ben disons en Afrique, déjà! Pis aussi en France où de plus en plus de gens fouillent les poubelles à la recherche de nourriture, ou aux États-Unis mais là la situation est sous contrôle médiatique, mais quelques témoignages de gens pas forcément "de gauche" disent... -Oui, je sais la Corée du Nord! Porcinet me fait sourire dans votre comm' :-)-
Mais bon, on parlera pas du Brésil, ni de, ni de... et même on dira rien, parce que vous allez nous sortir quoi le Kampuchéa démocratique? Ou que tous ses pays des 4 continents, ne vivent pas en régime libéraliste (paradisiaque, forcément paradisiaque!)?
Alors au vu de votre autoritarisme de commentaire, peut-on conclure que finalement le libéralisme est/sera obligatoire pour chacun, afin de pouvoir dire que c'est LE système libéral épuré... Heu pardon, pur?
Tout opposant entre maintenant et ce GRAND MOMENT DE CIVILISATION, si, si, sera... Voui...
Car ceci ce paradis voui-voui,paradisiaque, voui, existera que quand vous -et les autres libéraux- ferez comme... Comme... Ben oui!
En psy, Ce que vous faites sur les cocos/socialo/nazis, etc. Ça s'appelle une projection, et c'est plus grave qu'au cinéma!

Écrit par : Doug Destroy | 23/07/2014

" Pis aussi en France où de plus en plus de gens fouillent les poubelles à la recherche de nourriture, ou aux États-Unis "

Oui c'est bien connu que les USA et la France connaissent la misère de masse et la famine. Ces pays ( France/ USA ) ont des millions d'enfants squelettiques qui meurent de faim et de maladie par centaines de millier par an. Vous vous rendez même pas compte de âneries que vous dites. Quand on évoque la famine et la misère de masse on parle de société où il n'y a rien à manger, rien à boire où il n'y a même pas de poubelle pour y trouver de la nourriture même avariée.

" Alors au vu de votre autoritarisme de commentaire, peut-on conclure que finalement le libéralisme est/sera obligatoire "

Il est bien votre problème. Vous critiquer le libéralisme sans même en connaître ses vrais fondements et ses vrais valeurs. Vous arrivez à associer deux choses complétements contradictoirse: " le libéralisme obligatoire ". Le libéralisme ne peut pas être obligatoire. Il n'oblige rien à personne puisque le libéralisme c'est justement de laisser le libre arbitre à chaque individu. Les libéraux n'interdiraient même pas le socialisme et autres idéologies liberticides du moment que les socialistes font leur socialisme entre eux en communauté et qu'ils ne cherchent pas à l'imposer à ceux qui n'en veulent pas.

Vous pouvez me critiquer sur la dureté de mes commentaires. Je l'assume quand il s'agit de m'en prendre à des ennemis de la liberté à des assassins au pouvoir qui vont jusqu'à commettre des meurtres pour assoir leur pouvoir absolu sur tout le monde.

Écrit par : D.J | 23/07/2014

D.J vous devez sans doute être un fervent de l'écologie .Ce n'est pas parce que des images montrent des gens fouillant des poubelles par devant caméra pour émissions spéciale endoctrinement comme Famille ou les épouses s'échangent enfants et mari pour un temps qu'il faut en faire une généralité c'est bien connu c'est sur ce genre d'émissions que des groupes écologistes ou Greenpeace comptent pour faire craindre le pire et surtout destabiliser les dirigeants et nous par là même occasion
Vous êtes encore jeune sinon vous souviendriez du nombre d'arnaques arrivées dès 1970 en Suisse pour prendre le mental de la population en otage comme ce fut en 60 déjà avec l'annonce bidon d'une bombe atomique qui serait lancée par les USA toujours à la pointe du progrès mais celui du chantage commercial qui n'est plus à démontrer, même médical !
Surtout quand on sait le nombreuses sectes battant pavillon neuf aux USA,le New âge /nouveau Monde /étant la plus sordide

Écrit par : lovsmeralda | 24/07/2014

@D.J L'école Steiner a fait de l'écologie son cheval de bataille et ce depuis très longtemps ce qui doit rester un choix personnel et en Suisse les citoyens ne sont par principe pas des endormis
Les périodes prédestinées de tous ces groupes sont depuis longtemps connues surtout depuis le premier poste TV .C'est lors de retransmissions sportives comme les JO ou de Foot comme le Mondial !quand tout le monde ou presque n'a plus que son sport favori en tête
C'est là qu'ils frappent tous ayant compris l'aubaine et l'été avec la pesanteur estivale,le manque de nuit complète sont pain béni pour arriver sur la pointe des pieds et berner tout le monde y compris des élus locaux
On a vu l'arnaque au sac poubelle taxé,jamais autant au nom de la nature a protéger n'avons nous pu assister a autant de constructions saccageant des endroits Verts ,comme quoi la nature a bon dos !
La Nature n'a jamais exigé qu'on stoppe le développement cérébral chez certains humains qui a force d'endoctrinement n'arrivent même plus à réfléchir par eux-mêmes
Mais c'est normal on a jamais vu le mot *console toi* en regardant des images, faire progresser l'intelligence humaine
Bien au contraire!

Écrit par : lovsmeralda | 24/07/2014

@ Lovsmeralda,

Avec votre commentaire j'ai pas très bien compris où vous voulez en venir en me répondant?

D.J

Écrit par : D.J | 24/07/2014

@D.J je pense avoir globalisé l'ensemble des commentaires dont le vôtre/rire
Oui je suis obligée de rire en repensant aux années primaires ou déjà des bases de comptabilité nous étaient enseignées .Ceci dans le but suprême et bien Suisse être écolo c'est à dire pratiquer l'économie
Il y a un site,*Contrepoint le nivellement par le haut ,sur environnement * extra pour qui n'a pas envie de défunter devant les inventions de plus en plus ridicules qui nous sont servies quotidiennement afin de sauver soi disant la nature et ou je veux en venir c'est que tous ces interdits qui vont à l'encontre de notre démocratie sont le fruits de l'imagination de multi-milliardaires qui s'en mettent plein les poches en riant d'avance des peurs infligées à nombre de lecteurs !
Bonne soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 24/07/2014

Dureté des commentaires? Ah, c'est là votre phantasme D.J... Vous aimeriez bien, on le sent pinocheter les sociétés libérales, et! Vous répondez à côté de manière systématique. Comme tous les libéraux: On vous dit famine dans le monde, vous sortez la Corée du Nord, et à l'argument suivant vous ricanez et traité votre contradicteur d'âne, sans jamais vous voir pousser le nez.

Le libéralisme EST DEJA obligatoire! Comment vit-on sans pognon? Est comment se fait-on du pognon? En se SOUMETTANT au salariat. Pardon la libre-entreprise? AH Ah! Évidemment on naît tous propriétaire. Et le petit jeu du monopoly grandeur nature? "C'est la loi du marché!" Et une fois ce pognon gagné à qui retourne-t-il? Aux propriétaires peu nombreux de NOS vies, car nos vies ne nous appartiennent plus Pinnochio, c'est de là que Marx ressort le mot de prolétaire.

A partir de là, les "vrais fondements", "les vraies valeurs" du libéralisme TOUT le monde peut les reconnaître, puisque tout le monde les subit. Fondements et valeurs tiennent de la loi de la jungle, l’unique différence avec la vraie jungle, c’est que dans le monde ou nous vivons les prédateurs sont protégés par les lois et les règles qu'ils ont eux-mêmes fixées.

Et pour la protéger cette "loi de la jungle", l'Etat à réellement, et pas que pour les libéraux, comme par hasard deux "missions régaliennes", celle de maintenir et de sécuriser cette loi de la jungle, soit en admettant péniblement quelques réformes, soit en réprimant tous les mouvements sociaux quel qu'en soit le coût en vie humaine!

Mais malgré la scotomisation et la falsification des fondamentaux de la réalité sociale qui distingue les libéraux, ce darwinisme social forclos du libéralisme, cette fameuse "règle économique-loi de la jungle" qui met la prédation au pinacle nous la voyons arriver, et ce qui est comique, c'est que cette "loi" devient ingérable, que le chaos commence à arriver partout, y compris dans les zones quasi concentrationnaires où vivent les privilégiés protégés de surcroit par des polices et milices privées! C'est là un spectacle humoristique du dernier degré que je déguste tel un met raffiné.

Quant à votre dernière phrase: "Je l'assume quand il s'agit de m'en prendre à des ennemis de la liberté à des assassins au pouvoir qui vont jusqu'à commettre des meurtres pour assoir leur pouvoir absolu sur tout le monde."Heu. Parce que vous connaissez des pouvoirs qui ne sont pas assassins? Ou vous faites juste votre choix dans le supermarché politique persuadé que la marchandise que vous choisissez lorsqu’elle assassine ses adversaires -en masse ou non- le fait pour le bien ? Mais finalement le bien de qui.

Voilà, au revoir ou adieu D.J, Inma et tous les libéraux, bonne chance. En attendant les hordes à votre idéologie éduquées ces trente glorieuses dernières années, ou l’organisation de votre futur coup d’État* qui ramènera l’Ordre dans la Consommation, continuez à vous époumoner le clavier, j’ai d’autres choses plus agréables à faire, et des passe-temps plus passionnants que de m’infliger un rab’ de la justification de l'organisation de la misère au carré.

*avec ses camps et stades, en en assassinant quiconque n'a pas le libéralisme dans la peau en y mettant au moins une balle -et en coupant les mains de musiciens contestataires, entre autres joyeusetés déjà constatées- qui font du film "Salo, les 120 jours de Sodome", l'oeuvre réaliste qu'elle est.

Écrit par : Doug Destroy | 26/07/2014

" Le libéralisme EST DEJA obligatoire! Comment vit-on sans pognon? "

Le libéralisme n'est pas qu'une question de pognon c'est surtout une question de liberté individuelle et de droit à la propriété privée. Du pognon il y en a même dans les dictatures socialistes. Du reste ceux qui pensent qu'au pognon se sont les socialistes qui ne pensent qu'à prélever des impôts là où est le pognon, qui ne pensent qu'à assister la population avec le pognon des autres et créer des subventions partout avec le pognon des autres etc...

" Fondements et valeurs tiennent de la loi de la jungle, l’unique différence avec la vraie jungle, c’est que dans le monde ou nous vivons les prédateurs sont protégés par les lois et les règles qu'ils ont eux-mêmes fixées.

Encore une fois vous méconnaissez ce que vous critiquez. Les libéraux sont pour le respect de la propriété privée du libre arbitre de chaque individus. Les libéraux veulent justement que les lois soient faites essentiellement pour protèger les droits fondamentaux de tout les individus contre les procédés malhonnêtes ou maffieux etc... La lois de la jungle c'est une société sans règles. On ne protège pas les droits individuelles si il n'y a pas de règles. Ces approches ont été toujours formulées pas les grands penseurs libéraux tel Hayek, Mises, Bastiat, Constant, Tocqueville etc...

" Parce que vous connaissez des pouvoirs qui ne sont pas assassins? "

Ce qui est certain vous n'avez pas encore été assassiné par le conseil fédéral à cause votre haine des sociétés libérales.

D.J

PS: En attendant vous ne renoncez toujours pas à Internet à votre ordinateur et à votre choix de l'opérateur qui le fait fonctionner qui sont des purs produits du libéralisme. Rien ne vous interdit d'aller vivre dans une communauté de hippies sans ordi sans télé et sans autres produits de consommations libérales. On crache sur le libéralisme mais on ne veut surtout pas se passer de son confort. Cela s'appel de l'hypocrisie.

Écrit par : D.J | 26/07/2014

Les commentaires sont fermés.