13/05/2009

Patrons alarmistes...

Lorsqu'en février dernier, l'USS annonçait son pronostic de 30'000 jeunes chômeurs inscrits d'ici à 2010, beaucoup ont crié à l'alarmisme de mauvais aloi, à l'exagération, à la recherche d'attention médiatique, à la manipulation des chiffres. Quelques mois plus tard, c'est au tour de l'union patronale suisse d'y aller de son pronostic dans l'édition de ce mois de son journal "L'employeur suisse". Selon la faîtière patronale nationale, il pourrait y avoir en 2010 jusqu'à... 43'000 jeunes chômeurs inscrits. Soit 13'000 de plus que le pronostic avancé par l'USS (pronostic basé sur les prévisions - inférieures aux prévisions actuelles - de février 2009 au sujet du taux général de chômage pour 2010). Bref, des chiffres dignes d'une organisation révolutionnaire dont l'unique objectif est de mettre le feu aux poudres.

Alors, alarmisme ou réalisme? Et si on cessait de tergiverser?